Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT 02 Avril 2011
Publié le dimanche 3 avril 2011   |  Ministères


Crise
© Ministères par Prisca
Crise post-électorale: le ministre Patrick Achi, porte-parole du gouvernement Soro Guillaume
Samedi 12 février 2011. Abidjan. Hôtel du Golf


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Monsieur Laurent Gbagbo, après avoir perdu le pouvoir dans les urnes, a tenté de le conserver par la force et en cherchant à tout prix à susciter une guerre civile en commettant des crimes à caractère politique, tribal et religieux. C’est ainsi que pendant plusieurs mois, avec des mercenaires, miliciens et soldats de son clan, il a perpétré des crimes horribles contre des populations civiles aux mains nues. Plus de 1000 personnes, dont femmes et enfants ont ainsi perdu la vie, souvent dans des conditions atroces et inhumaines.

Toutes ces tentatives sont restées vaines et les populations ne sont pas tombées dans ce piège fou, bien au contraire, c’est la quasi-totalité des forces de défense et de sécurité qui se sont désolidarisées de cette entreprise folle pour rejoindre la République. Ainsi, le Général Mangou, chef d’état-major, et le Général Kassaraté, commandant supérieur de la gendarmerie, sont réfugiés dans des ambassades, tandis que le Général Brindou, Directeur général de la police et ses adjoints, le Général Touvoly, Chef du cabinet militaire du palais présidentiel, et le Général Nicolas Kouakou, commandant du Centre de commandement intégré sont également réfugiés. Quand au Général Detho Letho, il a lancé un appel à l’ensemble des Forces de défense et de sécurité pour rejoindre les Forces républicaine de Côte d’Ivoire.

Aujourd’hui, les Forces républicaines de Côte d’Ivoire contrôlent tout le territoire Ivoirien, y compris Abidjan où il ne reste à Monsieur Laurent Gbagbo et son clan que le Palais présidentiel, la résidence du Président de la République qui sont totalement encerclés par les forces républicaines.

A la vérité, les mercenaires, les miliciens et les derniers fidèles de Mr Laurent Gbabgo ont subi une cuisante défaite et sont en totale déroute. Acculés, ils jouent leur dernière carte, non à partir de la RTI, mais d’un émetteur de télévision, placé dans un camion mobile, d’où ils appellent la population et particulièrement nos enfants à aller se constituer en bouclier humain et chair à canon autour de leur dernier réduit.

Ils affirment également que l’Hôtel du golf aurait été détruit. Ceci est un mensonge de plus.

Le gouvernement rappelle qu’il y a eu déjà trop de morts. Il demande aux populations de ne pas répondre à ces appels, de raisonner leurs enfants et de demeurer chez elles.

Le gouvernement insiste pour dire que le couvre-feu a pris effet depuis 12h, ce samedi 02 Avril, jusqu’au dimanche 03 Avril, à 06h du matin. Toute les personnes qui se retrouveraient dehors pendant le couvre feu risquent donc d’être dans le champ de tir des forces combattantes.

Le gouvernement, une fois de plus, lance un appel au calme aux populations et leur demande de faire confiance au gouvernement et de demeurer sereines.


Le Porte-parole du gouvernement

Patrick ACHI

LIENS PROMOTIONNELS