Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: les discussions sur le départ de Gbagbo continuent (ONU)
Publié le mardi 5 avril 2011   |  AFP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

NEW YORK (Nations unies), Les discussions se
poursuivaient mardi concernant le départ de Laurent Gbagbo, le président
ivoirien sortant, retranché dans un bunker à Abidjan, après que trois généraux
de son armée ont annoncé à l'ONU que leurs troupes cessaient le combat.
"Il y a des discussions qui se tiennent en ce moment", a déclaré à la
mi-journée le porte-parole de l'ONU, Martin Nesirky, au cours d'un point de
presse. "Je pense que c'est un moment important et nous verrons ce qui va se
passer", a-t-il ajouté sans donner plus de détails.
Selon l'ONU en Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo est "retranché" dans un
"bunker" au sous-sol de sa résidence, autour de laquelle ont convergé les
combattants du président reconnu par la communauté internationale Alassane
Ouattara.
Trois généraux restés loyaux à M. Gbagbo ont appelé mardi matin l'Onuci, la
mission de l'ONU en Côte d'Ivoire, pour annoncer qu'ils avaient donné l'ordre
à l'ensemble de leurs forces de cesser le combat, selon un communiqué diffusé
par l'Onuci.
"L'ordre a également été donné de remettre les armes à l'Onuci et à ses
forces et à demander sa protection", selon ce communiqué.
Les trois officiers sont le général Philippe Mangou, le chef d'état-major
de l'armée, le général Thiapé Kassaraté Edouard, chef de la gendarmerie, et le
général Bruno Dogbo Blé, qui dirige la garde répubicaine.
"L'Onuci a donné à ses troupes l'ordre d'accepter partout les armes et
d'accorder leur protection aux forces de défense et de sécurité désarmées, y
compris les forces spéciales", selon le communiqué.

LIENS PROMOTIONNELS