Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Économie

Déclaration du Directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, sur la Côte d’Ivoire
Publié le vendredi 22 avril 2011   |  Fonds Monétaire International


Relance
© Ministères par Republicoftogo.com
Relance Economique - La Cote d`Ivoire participe aux Assemblées de printemps organisées conjointement par le FMI et la Banque mondiale à Washington
(de Droite a gauche) Mabri Toikeuse, ministre du Plan et développement, Dominique Strauss Kahn (Directeur General du FMI) et Charles Koffi DIBY, ministre de l`economie et des finances lors de la rencontre de la delegation ivoirienne avec la Direction Generale du FMI pour la relance des programmes économiques avec la Cote d`Ivoire


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le Directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, a fait aujourd`hui la déclaration ci-après sur la Côte d`Ivoire :

«Le FMI salue la fin du conflit armé en Côte d`Ivoire. J’espère que la paix et l’ordre pourront être rétablis rapidement et je présente mes condoléances à tous ceux qui ont perdu des proches et des amis.

«J`ai rencontré le Ministre des Finances, Charles Koffi Diby, à l`occasion des réunions de printemps et je l`ai assuré que le FMI aiderait le nouveau gouvernement dans toute la mesure du possible à favoriser une reprise rapide et durable de l’activité en Côte d`Ivoire et permettre au pays d`atteindre le point d`achèvement de l`Initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), après quoi il bénéficiera d’une réduction considérable de sa dette extérieure. M. Diby a noté que, dans l`immédiat, le nouveau gouvernement devait en priorité veiller au retour de l`ordre, rouvrir les institutions de l’État, assurer la fourniture des services publics essentiels et rétablir le fonctionnement normal du secteur bancaire. Un processus de réconciliation nationale sera nécessaire pour que la paix puisse s’installer durablement.

«Le FMI se tient prêt à fournir une assistance technique et un soutien financier au nouveau gouvernement. Une fois que les autorités ivoiriennes auront dressé un premier bilan de la situation sur le terrain, les services du FMI seront disponibles pour engager sans tarder des discussions avec elles sur un programme de redressement économique pour 2011. L’assistance financière pourrait intervenir dès que les principaux éléments de ce programme auront été définis.»

LIENS PROMOTIONNELS


Autres articles

  • Déclaration de la mission des services du FMI au terme de sa visite en Côte d`Ivoire - Fonds Monétaire International - 15/2/2009