Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Économie

Relance économique et financière / Mabri Toikeusse (ministre d’Etat, ministre du Plan et du développement) : “La Bceao ouvre la semaine prochaine”
Publié le vendredi 22 avril 2011   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Interrogé sur la Radio France Internationale, Albert Mabri Toikeusse rassure la population quant à la réouverture prochaine des banques. Il s`étend, par ailleurs, sur les massacres à Duékoué.
Ce qui manque aujourd`hui à Abidjan, c`est l`argent liquide. Les salaires de mars n`ont pas été payés. Tous les jours, des milliers d`Abidjanais passent à leur banque pour voir si elle est ouverte. La plupart de ces banques sont fermées. Qu`est ce qu`ils peuvent donc faire ?
Vous savez que le système bancaire a dû donc fermer à la suite du braquage de la Bceao et des banques commerciales par le régime de Laurent Ggagbo. Depuis ce temps, la Bceao et les banques privées ne fonctionnent pas. Nous avons pris des dispositions après des travaux avec la Bceao et je pense que la semaine prochaine, la Bceao rouvrira et à la suite de la Bceao, tout le système bancaire va se mettre à fonctionner. C`est la normalité qui sera de retour.

Autre problème, la pénurie de carburant, les files d`attente se multiplient devant les rares stations-service qui sont ouvertes. Comment régler ce problème ?
C`est exact mais ce que je voudrais dire, c`est qu`avant la crise post- électorale que nous avons connue, la Société ivoirienne de raffinage, (Sir) était en déficit, pratiquement sous perfusion, et vous savez que la Sir est au nombre des entreprises qui ont financé le régime illégal de Laurent Gbagbo. Donc dans l`urgence, le gouvernement a discuté avec le Nigeria et d`autres pays frères pour l`approvisionnement en carburant, en gaz butane et en produits pétroliers qui seront disponibles sur le marché ivoirien.

De nombreuses administrations, de nombreuses sociétés ont été pillées et leurs ordinateurs volés. Combien de semaines, combien de mois faudra t-il pour remettre tout cela en route ?
C`est cela qu`il faut craindre. Rares sont les directions de services publiques ou les entreprises dont le matériel informatique, en particulier, n`a pas été pillé. Mais j`espère et nous attendons, en tout cas que d`ici la mi-mai que les choses vont rentrer dans l`ordre. Ce sera encore la période où le président commencera à mettre en place l`ensemble des autorités, en particulier le gouvernement et les institutions.

Vous rentrez d`une mission de Washington est-ce que la communauté internationale vous a promis une aide ou pas ?
Des promesses ont été faites. Vous savez que la communauté française a rempli ses engagements et dans le courant de la semaine prochaine, les premiers décaissements vont se faire. La France a pris l`engagement de donner 400 millions d`euros en deux étapes. Une partie devant permettre de faire face aux contraintes de salaires dès la fin de ce mois mais également de remettre à flot l`administration avec le matériel informatique et la deuxième tranche permettra de faire face aux arriérés vis-à-vis de la Bad et de la Banque mondiale. Ce qui va faciliter la mobilisation des ressources également promises par ces institutions

Vous êtes originaire de Man, une région de l`ouest cruellement touchée. Le mois dernier, on parlait de massacre de plusieurs centaines de morts. Human rights watch et Amnesty international affirment que les Forces républicaines de Côte d`Ivoire, les forces pro-Ouattara sont impliquées dans ces massacres.
Ce que nous savons, c`est qu`il y a eu des combats à Duékoué. Dans les autres départements de la région, beaucoup d`Ivoiriens et de non Ivoiriens de plusieurs origines ethniques, de plusieurs sensibilités religieuses ont été tuées. Donc, ce ne sont pas des cibles particulières. Nous avons demandé à la communauté internationale de prendre des dispositions pour venir accompagner l`enquête nationale qui est en cours afin que la lumière soit faite sur les graves événements qui ont eu lieu à l`ouest et sur la base des conclusions, les mesures qui s`imposent seront prises.

Tout de même, est-ce que la communauté Guéré n`a pas été particulièrement visée ?
Je voudrais dire qu`il y a eu beaucoup de nos parents Guéré qui ont été tués, mais il y a eu également beaucoup de Malinké, de Burkinabé et de Baoulé qui ont été tués dans cette région. Je ne peux donc pas être précis parce qu`autant on me dit que 100 personnes ont été tuées à Bloléquin qui n`étaient pas des Guéré, autant on dit que parmi ceux qui sont tombés à Duékoué, presque la moitié est Guéré. Je crois que le Cicr est sur place, d`autres organisations des droits de l`Homme sont parties. Il faut confronter les chiffres afin que la lumière soit faite.

Depuis sa capture le 11 avril, Laurent Gbagbo est au secret dans le nord du pays. Comment voyez-vous son avenir ?
Ecoutez, nous sommes dans un Etat de droit. Nous pensons que le régime illégitime qui était en place depuis le 5 décembre a posé un certain nombre d`actes, au nombre desquels l`atteinte à la sûreté de l`Etat, les détournements des deniers publics et d`autres faits graves. Donc face à ces faits, je pense que la justice ivoirienne prendra un certain nombre de mesures.

Est-ce que Laurent Gbagbo doit être jugé ?
Evidemment ! Quand vous m`entendez dire tout cela, je ne sais pas comment il échappera à la justice

Est-ce que vous dîtes cela parce que vous êtes le dauphin politique de Robert Guéi et que vous voulez que la lumière soit faite sur son assassinat en septembre 2002 ?
A l`occasion des obsèques de Robert Guéi, il y a quelques mois maintenant, j`avais déclaré en présence de Laurent Gbagbo, que le pardon qui avait commencé à être accordé par la famille, les proches de Robet Guéi, a besoin de la vérité pour qu`un sens lui soit donné. Je pense que cette vérité, c`est que la justice puisse prendre en charge ce dossier. Depuis 2003, Laurent Gbagbo a promis les résultats de l`enquête sur la mort de Robert Guéi, mais nous n`avons rien vu venir jusqu`à ce que le sort se soit abattu sur lui le 11 avril dernier. Donc la vérité, ça sera la fin du mensonge.
Propos recueillis sur Rfi par CRA


Achetez l'integralite de Le Nouveau Réveil  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS