Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié - Un tandem pour reconstruire la Côte d’Ivoire !
Publié le samedi 23 avril 2011   |  Le Patriote


Activités
© Présidence par Aristide
Activités du Président de la République: Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié ont échangé
Jeudi 21 avril 2011. Abidjan. Le chef de l`Etat, le Président Alassane Ouattara rend visite au Président Bédié


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Il y a une dizaine d’années, ils n’étaient pas les meilleurs amis du monde. Aujourd’hui, ils forment la meilleure paire de leaders politiques qui puisse exister en Côte d’Ivoire. Eux, ce sont les présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. Le premier a dirigé la Côte d’Ivoire de 1993 à 1999, et est donc rompu à la gestion des affaires de l’Etat. Le second, brillant économiste, a été l’unique Premier ministre d’Houphouët de 1991à 1993. Autant que son aîné Bédié, l’ex-Directeur général du Fonds Monétaire International, maîtrise les arcanes de la haute finance et a contribué au redressement de nombreux pays dont la Côte d’Ivoire. En plus d’avoir tous deux servi Félix Houphouët-Boigny, ils ont en commun, une solide formation d’économiste.
Mais, leur principale qualité n’est pas tant de connaître l’économie à la perfection, mais surtout d’avoir su mettre de côté leur orgueil pour se réconcilier quand il le fallait. Les ennemis d’hier forment aujourd’hui un duo qui allie sagesse et intelligence, grandeur d’esprit et magnanimité...
En appelant en novembre dernier ses militants(PDCI) à voter le candidat Ouattara lors du second tour de la présidentielle, conformément aux engagements pris, le président Bédié donnait à la face du monde et de la Côte d’Ivoire, un bel exemple de réconciliation. Depuis, comme il l’avait promis, le président Ouattara n’a de cesse de lui renvoyer l’ascenseur. Dans la gestion de la crise postélectorale née de la volonté de Laurent Gbagbo de s’accrocher au pouvoir en dépit de son revers dans les urnes, il a régulièrement consulté son aîné Henri Konan. Histoire de l’informer de ce qui se passait et aussi de bénéficier de ses conseils avisés. Preuve que leur alliance n’est pas factice, aux heures chaudes de cette crise factice, qui ne reposait sur aucun argument crédible, le président Bédié n’a pas hésité un seul instant à rejoindre son jeune « frère », reclus au Golf hôtel. Pendant près de cinq mois, ils partageront angoisses, inquiétudes et joie.
Dix jours après la chute de Laurent Gbagbo, Alassane Ouattara qui possède maintenant la réalité du pouvoir à Abidjan, se rend chez Henri Konan Bédié, pour lui faire un point détaillé de la situation du pays. De toute évidence, le Chef de l’Etat reste fidèle à sa promesse de gouverner le pays sous l’œil avisé de son aîné Henri Konan Bédié. Naturellement, il l’a consulté sur les questions brûlantes de l’heure, notamment la sécurisation de la ville d’Abidjan, la réouverture des banques commerciales et le paiement des salaires des fonctionnaires et agents de l’Etat. L’expérience d’ancien Chef d’Etat de Bédié conjuguée avec l’expertise en matière de gestion du président Ouattara, permettra, sans nul doute, à la Côte d’Ivoire, d’emprunter rapidement le train du développement.
Et au-delà de l’ «accord parfait » entre ces deux importantes personnalités, c’est une grande leçon que les présidents Bédié et Ouattara donnent aux Ivoiriens. Pour la Côte d’Ivoire, ils doivent taire leurs rancœurs et divergences, pour se donner la main. C’est à ce prix qu’ils pourront permettre à ce pays d’avoir son lustre d’antan.
Y. Sangaré


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS