Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Art et Culture

Martha Diomandé (Présidente de l`ACZA, fondatrice de la Compagnie Wassa) : “La diversité, la vraie richesse de la Côte d`Ivoire”
Publié le mardi 26 avril 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Le Patriote : Quel bilan peut-on faire de la sixième édition du Festival Wassa ?
Martha Diomandé : Pour moi, le bilan est positif, en ce sens que organiser le festival dans le cadre de la traditionnelle et grandiose Foire Expo de Rennes, c'est glaner une grande place à l'international pour le Festival Wassa. C'est un grand pas en avant et une place importante qui est donnée à l'Afrique en général et à la Culture ivoirienne en particulier. C'est vraiment une large ouverture de la Côte d'Ivoire au monde. C'est cela aussi l'objectif du festival. Il y a encore mieux à faire, mais là nous pouvons dire que nous sommes en passe d'atteindre nos objectifs.

LP : Malgré la crise postélectorale, vous parvenez à faire venir une délégation ivoirienne ! Pourquoi cette obstination à la présence de la Côte d'Ivoire, votre pays ?
MD : En faisant venir, entre autres, les artisans, les artistes ivoiriens malgré la crise au pays, c'est une manière, pour nous, de montrer au monde entier que ce la crise postélectorale qui se déroule en Côte d'Ivoire (NDLR, l'entretien a été réalisé le 3 avril dernier pendant que Laurent Gbagbo s'obstinait encore à confisquer le pouvoir) passera. Aussi, nous voulons montrer que le peuple ivoirien est attaché à sa riche culture. C'est aussi pour nous une manière de prouver que malgré la situation de crise, la Culture doit être au rendez- vous. N'est-ce pas là aussi faire preuve de solidarité avec le peuple ivoirien ? Mais, en montrant ici le vrai visage de la Côte d'Ivoire, par le biais du brassage culturel, nous contribuons à l'unité nationale et à la résolution de la crise ! Et c'est cela notre objectif. Il faut qu'on sache qu'en Côte d'Ivoire chacun est venu de quelque part, c'est ce qui fait la richesse du pays. La diversité des peuples est la vraie richesse de la Côte d'Ivoire. Les Ivoiriens doivent intégrer la démocratie. Il y a eu des élections, quelqu'un a gagné, qu'on lui permette de gouverner ! Après un autre viendra!

LP : Il est indéniable que vous voulez imposer la Côte d'Ivoire à l'extérieur ; mais, le festival Wassa se tiendra-t-il un jour au pays ?
MD : Le festival est né en Côte d'Ivoire. Son but était de permettre aux Européens d'aller à la découverte de la Culture ivoirienne au pays. Les perspectives après cette 6ème édition n'excluent pas la tenue des prochaines éditions du Wassa en Côte d'Ivoire. Mes partenaires et moi sommes en train de songer à lui donner une vocation itinérante. Seulement, nous souhaitons le retour de la paix en Côte d'Ivoire pour que les festivités puissent se tenir à Abidjan ou dans une autre ville.
Au-delà de ça, je tiens à ce que les artistes viennent jouer ici, se fassent un carnet d'adresse, engrangent des revenus pour vivre heureux chez eux. Et là-dessus, je crois que les nouvelles autorités doivent aussi soutenir les compagnies et artistes qui portent haut le drapeau ivoirien.
JAD


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires