Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Nouvelles fraîches du pays à mon ami Koudou “Ton serpent, le FPI est en train de mourir”
Publié le mercredi 27 avril 2011   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Bonjour cher ami Koudou,
J'espère que tu as passé le week-end pascal à méditer sur ton règne qui n'a pas été très fameux. Moi, je l'ai passé à Lagos. Je ne te dirai pas comment j'y suis arrivé, ni d'où je venais. J'ai promis garder le silence sur le lieu qui m'a servi de cachette, quand j'ai échappé aux miliciens qui tentaient de m'enlever et certainement de me "kiffieriser". Moi, je respecte ma parole. Alors, le dimanche de Pâques, j'ai assisté sur invitation insistante (insistante parce que depuis que j'ai découvert que les pasteurs et prêtres ivoiriens sont des menteurs, exceptés Mgr Lézoutié, Père Benoît Kouassi, et une petite dizaine d'autres guides spirituels, je me méfie des églises comme du sida) d'un ami, j'ai assisté à la messe du prophète nigérian T. B. Joshua. Une vraie célébrité au Nigeria. L'on raconte qu'il a prophétisé sur la mort de Mickael Jackson et les Américains en ont ri, disant que le King of Pop était l'un des hommes les plus médicalement suivis de la planète. Tu dois connaître ce pasteur puisqu'il a prophétisé sur ta chute. Tu as d'ailleurs envoyé des émissaires lui demander plutôt de prier pour ta réélection parce que les Moïse Koré, Koné Malachie, Yayi Dion, Bernard Agré et compagnie, avaient prophétisé que tu étais celui que Dieu lui-même en personne avait choisi, quel que soit le vote des hommes. Pendant plus de trente minutes, j'ai écouté ce pasteur parler de l'escroquerie spirituelle de tes pasteurs, de ton entêtement personnel.

Très cher ami Koudou,
Ses révélations ont fait tilt dans ma tête. Je me rappelle qu'il y a 5 ou 6 ans, j'ai accordé une interview à une dame, répondant au nom de Sœur Suzanne. Celle-ci vivait alors à Gonzagueville et personne depuis des années, n'avait vu son visage. Une dame fort étrange, qui vit cloitrée dans son réduit et voilée, passant son temps à faire écrire ces révélations " divines " par ses proches. Dans cette interview, celle-ci disait que tu avais forcé le destin pour être Président. Sinon, ton destin était de devenir pasteur. Je me rappelle que plusieurs de tes proches m'ont copieusement passé le savon, déclarant tantôt que cette respectable dame était une illuminée, tantôt que moi-même étais un journaliste méprisable. Bref. Je te conseille de chercher à explorer ce destin auquel la bonne dame disait que tu étais destiné.

Cher ami Koudou,
Hier, tu m'as dit, lors de notre entretien téléphonique, que tu ne comprenais pas l'allusion que j'ai faite dans l'une de mes lettres concernant M. Koulibaly, dont je doute de la sympathie pour toi. J'ai voulu t'expliquer quand la ligne a été interrompue. J'ai compris que notre timing d'une minute avait été épuisé. Il est comme ça, le commandant Fofié Kouakou. Il ne badine pas avec la discipline militaire. En parlant de M. Koulibaly donc, j'ai compris que tu oublies vite ce que tu fais aux autres, surtout quand ce n'est pas du bien. Je ne vais donc pas m'expliquer longuement sur ce sujet. Rappelle-toi tout simplement l'affaire " Gbagbo n'a pas enceinté ma fille ". Vois-tu, j'ai l'impression, qu'au fond d'eux-mêmes, presque tous les barons du FPI, ne t'aiment pas. Peut-être même qu'ils te détestent et donc, t'ont laissé faire pour que tu sois dans la situation où tu es aujourd'hui.

Très cher ami Koudou,
Je vais te faire une prédiction. Je ne dis pas prophéte, parce que tes pasteurs menteurs ont galvaudé ce mot. Je suis prêt à donner ma langue au chat, que bientôt deux personnalités du FPI vont se battre pour le contrôle de ton parti. Affi qui occupe désormais la chambre de Simone au Golf pour se mettre à l'abri de poursuites judiciaires, Koulibaly pour imprimer sa vision de la politique à ce parti. Affi qui a cette manie de ne pas être un grand stratège choisira, sans y croire, de te défendre, en adoptant une ligne radicale, et Koulibaly optera pour que la page Gbagbo soit tournée. On va donc bien se délecter. Car ni l'un, ni l'autre ne donne suffisamment d'argent aux suiveurs pour que ceux-ci restent dans la barque LMP. Ce ne sont pas les Fologo, Ben Waradéni, la tantie Martine Djibo, ou Bony Clavérie, qui vont accepter de sortir de l'argent de leur propre poche pour défendre une cause qu'ils jugent perdue. Ils ne le feraient pas pour leurs propres médicaments qui devraient servir à se soigner, ce n'est pas pour un potentiel candidat au voisinage avec Charles Taylor, qu'ils le feraient.

Très cher ami Koudou,
Cela me permet donc de t'annoncer une mauvaise nouvelle. Ton serpent, pardon, ton parti, le FPI, est en train de mourir. Demain, je te l'expliquerai en long et en large. Après-demain, je te donnerai une ficelle pour échapper à la CPI. Je peux aussi bien changer d'avis d'ici là. Tu as donc intérêt à filer doux. En attendant de t'expliquer cela, sache que dans le milieu des refondateurs-LMP, chacun est en train de négocier son propre ralliement. Chacun se dit : " Mais enfin, si M. Ouattara n'a pas fait arrêter Yao-N'dré, pourquoi le ferait-il pour moi ? Il vaut mieux rentrer au pays ou se rendre au Golf, subir quelques railleries et chercher à bénéficier des bonnes grâces du ''Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Dramane Ouattara'' (c'est désormais ainsi que ton généralissime Mangou appelle celui qu'il y a à peine quelques petits jours, il traitait de tous les noms du diable), plutôt que de moisir en exil ou vivre caché ".

Cher ami Koudou,
A demain donc. N'oublie pas d'éteindre de temps en temps la lumière dans ta chambre et d'ouvrir les fenêtres si tu ne veux pas avoir des problèmes d'yeux à la longue.
Ton ami André Silver Konan
kandresilver@yahoo.fr


Achetez l'integralite de Le Nouveau Réveil  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires