Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Voici le prochain point de chute de Soro
Publié le jeudi 28 avril 2011   |  L'Inter


Sécurité:
© Abidjan.net par Emma
Sécurité: le Président Alassane Ouattara a échangé avec les officiers généraux et les commandants d`unités des Forces républicaines
Vendredi 22 avril 2011. Abidjan. Le Président de la République, SEM Alassane Dramane Ouattara a reçu les forces de défense et de sécurité. Photo: le premier ministre, ministre de la Défense, Guillaume Soro


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Partira, partira pas ? On en sait un peu plus sur le départ de Guillaume Soro de la Primature. Il quittera la « Maison Blanche » du Plateau, mais après les élections législatives prévues en fin d’année. Si tout se déroule comme prévu, dans quelques mois, le leader de l’ex-rébellion va ôter son costume de Premier ministre pour enfiler celui de député. Et dans la foulée, créer son parti politique. C’est en tout cas ce que révèle le confrère Jeune Afrique, dans un article publié sur son site internet. Guillaume Soro n’entend donc pas s’effacer de l’arène politique après qu’il aura aidé à consolider le pouvoir d’Alassane Ouattara. Le natif de Ferkessedougou envisagerait de se lancer dans les législatives sous la bannière de son parti politique, issu de l’aile politique des Forces nouvelles. Ces informations livrées par Jeune Afrique vont-elles faire retomber la polémique naissante autour du fauteuil du Premier ministre Guillaume Soro ? En effet, à peine le leader de l’ex-rébellion a-t-il aidé à installer Alassane Ouattara au pouvoir, que des voix se font entendre pour rappeler au nouveau chef de l’Etat qu’il avait promis le poste de Premier ministre au Pdci d’Henri Konan Bédié. « J’attends d’Alassane Ouattara qu’il soit homme à tenir ses promesses », disait à ce sujet un confrère burkinabé sur le plateau d’une télévision. Avant lui, c’est un quotidien de la place qui a lancé le débat en évoquant la prochaine formation du gouvernement. Il n’en fallait pas plus pour provoquer l’ire d’un proche collaborateur de Guillaume Soro, en l’occurrence Alain Lobognon. Dans une interview accordée à Nord-Sud et parue samedi dernier, il a donné une cinglante réplique à tous ceux qui s’impatientent de voir Soro céder le fauteuil à une personnalité du Pdci, conformément au gentleman agreement conclu entre le Rdr et ce parti avant les élections. « Pour ceux qui veulent qu’on leur dise certaines vérités, on pourrait leur rétorquer que Guillaume Soro n’est pas un planton de service. Il n’est pas chargé de venir nettoyer un fauteuil pour le céder à une autre personne », a-t-il asséné, avant d’ajouter, moins impétueux : « Il n’est pas exclu qu’un jour M. Soro quitte la Primature et que le président de la République confie cette institution au Pdci, conformément à l’engagement électoral qu’il a pris. Mais reconnaissons que la situation ne s’y prête pas pour le moment ». C’est dire que la question du départ de Guillaume Soro de la Primature au profit du Pdci n’est pas actuellement à l’ordre du jour dans le camp Soro. Comme en témoigne du reste cette autre position d’un proche du Premier ministre. « Pour l’heure, personne ne peut gouverner ce pays sans Soro », a en effet soutenu le week-end dernier, Mathias Kacou, président du Parti pour le progrès et le socialisme (PPS). En clair, Soro partira de la Primature, mais à son heure.

Assane NIADA


Achetez l'integralite de L'Inter  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires