Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Les Frci prennent le fief d’IB - Plusieurs armes saisies, des combattants fait prisonniers
Publié le jeudi 28 avril 2011   |  Soir Info


Les
© Getty Images
Les forces de Ouattara attaquent le fief de l`ex-putschiste Coulibaly
Les Forces républicaines du nouveau président ivoirien Alassane Ouattara ont lancé mercredi une offensive dans le nord d`Abidjan contre le fief de l`ex-putschiste Ibrahim Coulibaly


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci) ont lancé, le mercredi 27 avril 2011, une offensive à Abobo Pk-18 et Anyama, pour déloger ‘’le général’’ Ibrahim Coulibaly dit IB et ses soldats. Lourdement armées, les forces républicaines qui ont fait leur entrée sur plusieurs pick-up, se sont emparées, sans résistance réelle, des zones contrôlées par le commando invisible revendiqué par IB. Selon des sources concordantes, les hommes et l’artillerie déployés étaient impressionnants. Toute chose qui a amené les populations à se terrer. ‘’On a fait un nettoyage d’Abobo Pk-18 jusqu’à Anyama. Nous avons récupéré plusieurs armes et fait plusieurs prisonniers. Des combattants d’IB sont venus se rallier’’, nous a indiqué au téléphone en fin d’après-midi, une source proche des Frci. Une autre source plus précise, a indiqué qu’une trentaine de personnes ont été arrêtées au nombre desquelles ne
figuraient pas IB. Depuis donc hier, le commandant IB (Comme le désigne le chef de l’Etat) ne contrôle plus ses positions à Pk18-Anyama. Les Frci dont l’arrivée dans la zone, a arraché quelques ovations au public, ont positionné leurs hommes aux endroits précédemment contrôlés par les hommes d’Ibrahim Coulibaly. Notons que l’offensive lancée par les Frci est intervenue 24 heures après le rendez-vous manqué de l’hôtel Sebroko (Siège de l’Onuci). IB qui y était attendu par les responsables militaires des Frci, conduits par le général Gueu Michel, a brillé par son absence, se faisant représenter. Cette attitude, visiblement, n’a pas été du goût des Frci qui, conformément aux instructions du chef de l’Etat du vendredi 22 avril dernier, ont utilisé la force pour désarmer IB à qui, il a été demandé de déposer les armes.

BAMBA Idrissa


Achetez l'integralite de Soir Info  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires