Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Économie

L`Etat injecte 177 milliards de Fcfa dans le circuit bancaire
Publié le jeudi 28 avril 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

C'est aujourd'hui que débute le paiement des salaires des fonctionnaires et agents de l'Etat de Côte d'Ivoire. A cet effet, le Gouvernement ivoirien a décidé d'injecter 177 milliards de Fcfa dans le circuit bancaire. L'Information a été donnée hier par le ministre Charles Koffi Diby, au 20ème étage de l'immeuble Sciam, lors d'une rencontre avec l'Apbefci (Association des professionnels des banques et établissement financiers de Côte d'Ivoire). Selon le ministre Diby, il s'agit de payer un mois d'arriéré (mars) et un mois courant (avril). « Nous avons l'habitude de payer les salaires avant le 30 du mois. Nous souhaitons que les banques respectent cet engagement. Dans tous les cas, je resterai attentif et ouvert à vos préoccupations car je sais que dans votre métier, chaque erreur a des conséquences. Sachez cependant que la commission bancaire et les autorités ivoiriennes aideront les banques », a indiqué le ministre de l'Economie et des Finances. L'argentier du Gouvernement ivoirien a assuré les banques que l'Etat à les ressources pour le paiement des salaires avec '' 177 milliards de Fcfa à injecter dans l'économie ivoirienne''. Aussi a-t-il demandé aux banquiers de tout mettre en œuvre pour redonner le sourire aux Ivoiriens. Pour sa part, Jacob Amématekpo, président de l'Apbefci a rassuré le ministre en ces termes : «Nous avons travaillé ces derniers jours. Les banques ont prêtes à recevoir les virements des salaires et payer à partir de demain (Ndlr : aujourd'hui). Toutes les banques ont reçu les bons de virement. Nous allons ouvrir à partir de demain (aujourd'hui) ». Le Président de l'Apbefci a cependant précisé que ce sera une ouverture progressive. En effet, compte tenu de l'aspect sécuritaire, il y aura une ouverture sur toute l'étendue du territoire national de façon progressive et en fonction de la situation sécuritaire. Pour lui, le système sécuritaire doit concerner aussi bien le personnel que les clients des banques. Les banquiers ont aussi fait savoir au ministre qu'il importe de régler les problèmes liés au transfert des fonds dans des quartiers du District d'Abidjan et à l'intérieur du pays, les agences Bceao n'ayant pas encore ouvert dans cette partie du pays. A cet effet, le Directeur national de la Bceao a expliqué que les valeurs demeurent pour les banques mais qu'il faille d'abord s'entourer de toutes les garanties sécuritaires avant d'ouvrir les agences de l'intérieur du pays. Le ministre Diby a alors donné injonction au Directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Adama Koné, afin que sa structure qui a des agences à l'intérieur du pays essaye de palier ce problème jusqu'à ce que les agences Bceao de l'intérieur du pays rouvrent. Il a par ailleurs souligné que pour les aspects sécuritaires, les ministres en charge de ce domaine seront saisis. Au sortir de la réunion, le ministre Diby et l'Apbefci ont promis se rencontrer la semaine prochaine
Jean Eric ADINGRA


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires