Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Économie

Aéroport d`Abidjan : crise postélectorale - Le manque à gagner estimé à 30%
Publié le vendredi 29 avril 2011   |  Le Patriote


Transports
© Abidjan.net par Emma
Transports aériens - Vue de l`Aéroport international Félix Houphouët-Boigny
Jeudi 29 avril 2010. Abidjan, Port-Bouët


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La normalité s`installe progressivement. L`aéroport International Félix Houphouët-Boigny, commence à grouiller de monde. Nombre de passagers s`affairaient à remplir les derrières formalités pour l`embarquement. Les personnels de l`ANAC, l`ASECNA, Avisecur et Sécuriport ont tous repris du service. Les policiers et gendarmes n`ont pas manqué à l`appel. Ils étaient tous à leur poste. Une visite guidée avec le Directeur Général de l`Autorité Nationale de l`Aviation Civile (ANAC), M. Jean Kouassi Abonoua hier à l`aéroport d`Abidjan a permis de constater de visu de la reprise des activités dans ce secteur. Aucun matériel n`a été volé, encore moins endommagé, a en croire M. Abonoua. II a indiqué que depuis la rétrocession de l`aéroport aux autorités ivoiriennes par la Licorne le 18 avril dernier les activités ont repris. Mais que la vitesse de croisière n`est pas encore atteinte. «(…) Les vols en direction d`Abidjan sont pleins. C`est dire que tous ceux qui ont quitté le pays sont en train de revenir. Les vingt cinq compagnies aériennes qui opèrent sur la ville d`Abidjan sont de retour. Exceptées trois. Nous pensons que d`ici la fin de la semaine, toutes les compagnies feront mouvement vers Abidjan », a expliqué le Dg de l`ANAC. Il a relevé qu`aux premières heures de la crise postélectorale le manque à gagner concernant le trafic aérien était de 60%. « Mais, ce manque à gagner est de 30% à ce jour », a précisé M. Jean Kouassi Abonoua. Concernant la certification de l`aéroport Félix Houphouët-Boigny, le Dg de l`ANAC a signifié qu`elle est déjà acquise. Car beaucoup d`actions et de réalisations ont été menées. Il s`agit entre autres de l`adoption du code de l`aviation civile entrée en vigueur en 2008 ; la création d`une Administration Autonome de l`aviation civile, la création d`un centre Directeur des opérations d`Urgence (CDOU), l`installation de caméras de télésurveillance,… « Il reste seulement quelques actions à mener : l`adoption des textes complémentaires et des procédures de sureté, le renouvellement des titres d`accès en zone réservées de l`aéroport», a-t-il fait remarquer. Avant d`ajouter que la certification dont il est question est celle des Etats Unis (USA). Lesquels ont estimé à l`époque qu`au regard de leurs normes, l`aéroport d`Abidjan ne pouvait recevoir du trafic en provenance ou à destination de l`Amérique.
Anzoumana Cissé


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires