Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Économie

Des pétroliers rassurent : “Il n`y aura pas de pénurie de carburant”
Publié le vendredi 29 avril 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Bonne nouvelle pour les automobilistes de Côte d'Ivoire. Il n'y aura pas de pénurie de carburants, et autres produits pétroliers. L'annonce a été faite hier par M. Diakité Coty Ibrahiman, Président de l'Association Professionnelle des Pétroliers de Côte d'Ivoire (APCI). C'était au cours d'une rencontre avec la presse dans les locaux de la société Pride Petroleum, au Plateau. « Nous demandons aux automobilistes d'être sereins, car comme l'a déjà dit monsieur le ministre des Mines et de l'Energie (ndlr : Adama Toungara), l'approvisionnement des stations sera assurée et le pays ne court aucun risque de rupture de produits pétroliers » a rassuré M. Diakité, par ailleurs PDG de Pride Petroleum, qui avait à ses côtés MM. Sié Hilaire, secrétaire général de l'APCI, Touré Vakamoué et Etty Paulin, tous membres de cette association.
Selon lui, l'Etat apportera sa contribution pour la remise en état de fonctionnement des stations-services pillées, durant la bataille d'Abidjan. « L'Etat a déjà commencé à nous assister dans la sécurisation de nos stations-services ainsi que dans le convoyage des produits des dépôts pétroliers vers les stations. Les automobilistes peuvent donc s'y rendre et se faire servir en toute sécurité », a précisé M. Diakité. Toutefois, le président de l'APCI a reconnu que les deux tiers des stations-services ont été endommagées. Un bilan préliminaire fait état, révèlera M. Diakité, d'un préjudice de 2,5 milliards de nos francs, en attendant une évaluation complète des dégâts.
Les longues files d'attente constatées en ce moment dans certaines stations-services s'expliquent, à ses yeux, entre autres par le manque de liquidité dû à la fermeture récente des banques empêchant ainsi certaines sociétés pétrolières de s'approvisionner auprès de la SIR, le pillage des produits pétroliers, l'état d'insécurité qui existait dans la ville d'Abidjan et ne permettait pas aux camions-citernes de circuler… « Nous pensons que malgré le nombre réduit de stations-services actuellement en état de fonctionnement, les choses devraient progressivement s'améliorer avec l'ouverture des banques, et la remise en état progressive de celles qui ont été saccagées », a conclu M. Diakité, avec une note d'espoir. Créée le 5 novembre 2003, l'APCI regroupe 16 sociétés ivoiriennes de distribution de produits pétroliers, compte environ 110 stations-service à Abidjan et à l'intérieur du pays pour une part de marché de 25% et un chiffre d'affaires d'à peu près 116 milliards de francs CFA.
Y. Sangaré


Achetez l'integralite de Le Patriote  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires