Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Mort de IB / Alassane Ouattara : « C`est regrettable » . Le chef de l`Etat au palais du Plateau, hier
Publié le vendredi 29 avril 2011   |  Soir Info




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
« Ceci est regrettable », a déclaré hier 28 avril 2011, le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara, au sujet de la mort de l'ex- sergent chef, Ibrahima Coulibaly connu sous le diminutif d'IB. Le président de la République s'est ainsi exprimé au terme d'une visite du palais présidentiel, au Plateau. « Je présente mes condoléances à sa femme, à ses enfants. Vous savez que IB a été garde du corps chez moi. C'est un jeune homme que nous avons bien connu. Bien entendu, des choses se sont passées...», a-t-il compati. Ancien sergent chef de l'armée ivoirienne, il a été l'un des acteurs du coup d'Etat de décembre 1999 contre Henri Konan Bédié. Il a aussi participé à la rébellion déclenchée en septembre 2002 contre le gouvernement du président Laurent Gbagbo. Le commandant IB (comme l'avait désigné le chef de l'Etat) avait énormément contribué à la chute de Laurent Gbagbo à la tête des Forces de défense et de
sécurité impartiales de Côte d'Ivoire (Fdsi CI) autre appellation de son "commando invisible". Qui avait tenu la dragée haute à l'armée régulière de Laurent Gbagbo. Il a été abattu mercredi 27 avril 2011 au cours d'un affrontement avec les Forces républicaines de Côte d'Ivoire (Frci). IB, notons-le , qui avait été sommé de déposer sans condition et sans délai les armes, avait fait faux bond à plusieurs rendez-vous avec les autorités ivoiriennes. Par ailleurs, le chef de l'Etat qui a visité le palais présidentiel a fait le constat de dommages importants subis par les locaux. «Il est évident que le palais est dans un état qui demande encore beaucoup de remise en état. On va s'y employer parce que nous voulons reprendre les
activités au palais le plus tôt possible (...) J'ai vu des bureaux saccagés, des coffres-forts éventrés...", a noté le président Ouattara. Qui a souligné que des travaux de déminage ont aussi eu lieu ces derniers jours à la présidence. Alassane Ouattara, on s'en souvient, avait souhaité occuper le palais présidentiel (du Plateau) fin avril
, mais s'est résolu à ajourner son installation à cette période, au regard des travaux de réhabilitation à faire. Le chef de l'Etat a également abordé la question de son investiture. «Notre objectif, c'est de faire l'investiture le 21 mai à Yamoussoukro (centre, capitale politique). J'ai déjà appelé certaines personnalités aussi bien africaines qu'étrangères pour leur dire que nous souhaitons qu'elles soient présentes à cette occasion (…) Nous ferons tout pour que cela soit possible. Je le souhaite et je l'espère", a indiqué Alassane Ouattara.
Jonas BAIKEH


Achetez l'integralite de Soir Info  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS


Voir les commentaires