Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Ouest ivoirien: risque d`aggravation des conditions de vie des déplacés
Publié le mercredi 4 mai 2011   |  AFP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les difficiles conditions de vie de centaines de
milliers de personnes déplacées dans des camps de l'ouest de la Côte d'Ivoire
risquent de s'aggraver de façon "catastrophique" avec la saison des pluies à
venir, a estimé mercredi l'ONG Save the Children.
"Les conditions dans ces camps sont déjà horribles et ne feront que
s'aggraver avec l'arrivée de la saison des pluies", a déclaré Annie
Bodmer-Roy, porte-parole de Save the Children à Man (ouest ivoirien), citée
dans un communiqué de l'ONG publié à Dakar.
"Sans eau potable, ni abris, ni accès aux soins de santé, les enfants dans
ces camps pourraient se trouver pris dans un terrain fertile aux maladies avec
des conséquences catastrophiques", a-t-elle ajouté.
"Le début de la saison des pluies pourrait entraîner une forte augmentation
des maladies comme la diarrhée aiguë, le paludisme et les infections
respiratoires", indique le communiqué.
"Les camps ont déjà été touchés par de fortes pluies, et les résidents ont
remarqué une augmentation de la maladie. Le peu d'eau disponible, souvent
insalubre et non traitée, fait que la diarrhée a déjà coûté la vie à plusieurs
personnes, dont des enfants", ajoute-t-il.
Save the Children dit avoir "affrété d'urgence un avion-cargo qui est
arrivé mardi à Abidjan pour fournir aux personnes déplacées des abris
d'urgence, notamment des bâches en plastique, des moustiquaires, des seaux et
des comprimés de purification d'eau".
L'ONG annonce qu'à partir de jeudi, "les dizaines de tonnes de matériels
adaptés aux besoins des enfants seront distribués à 5.000 familles pour aider
à prévenir la propagation de maladies".
Selon les organisations humanitaires internationales, les violences
post-électorales en Côte d'Ivoire qui avaient débuté après le second tour de
la présidentielle du 28 novembre 2010 et ont duré plus de quatre mois, ont
entraîné le déplacement d'un million de personnes.

LIENS PROMOTIONNELS






Autres articles

  • Côte d`Ivoire: Yopougon, dernier bastion pro-Gbagbo à Abidjan, sous contrôle (autorités) - AFP - 4/5/2011
  • Côte d`Ivoire: une première aide de 44 millions d`euros débloquée par l`UE - AFP - 4/5/2011
  • Côte d`Ivoire: début de l`enquête internationale sur les abus des droits de l`Homme - AFP - 4/5/2011
  • Rapts de Français à Abidjan: "aucune piste", "aucune revendication" (Juppé) - AFP - 4/5/2011
  • Abidjan: dans le quartier de Yopougon dévasté, des cadavres par dizaines - AFP - 4/5/2011
  • Abidjan: plus de 60 cadavres ramassés en deux jours dans le quartier de Yopougon (Croix-Rouge) - AFP - 4/5/2011
  • Côte d`Ivoire: l`audition de Laurent Gbagbo reportée de mercredi à vendredi (procureur) - AFP - 4/5/2011