Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Les auditions de Gbagbo et Simone reportées à demain et samedi
Publié le jeudi 5 mai 2011   |  L'Inter


Cérémonie
© Reuters
Cérémonie : Hommages du Président Laurent Gbagbo aux Forces de défense et de sécurité (FDS) tombés aux champs d`honneur
Ivory Coast strongman Laurent Gbagbo (R) and his wife Simone (L), attend a ceremony, on February 4, 2011 in Abidjan, to pay tribute to thirty-two members of the National Armed Forces of Ivory Coast (FANCI) that lost their lives during the post-electoral violence, spawned by the November 28, 2010 presidential elections. International sanctions against Ivory Coast strongman Laurent Gbagbo are beginning to bite with ordinary Ivorians feeling the pinch as the country`s once-vibrant economy suffers


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les auditions de Laurent Gbagbo par la justice ivoirienne prévues hier mercredi 04 mai 2011 ont été reportées au vendredi 06 mai prochain, a-t-on appris de l`Afp. Ce report a été obtenu par les avocats de l`ex-président, afin de leur permettre de s`entretenir avec leur client avant son audition par le procureur Simplice Kouadio Koffi. Le nouveau procureur de la République de Côte d`Ivoire près le tribunal de première instance d`Abidjan-Plateau, en charge de l`enquête préliminaire, va lui- même interroger le président déchu à Korhogo, où il est assigné à résidence. « Laurent Gbagbo aurait dû être entendu mercredi 4 mai, mais ses avocats ne sont pas prêts. Nous avons décidé de reporter de quelques jours, au vendredi 6 mai », a déclaré le procureur de la République. Les avocats de Laurent Gbagbo se disent satisfaits de ce report. Ils restent toutefois méfiants face à la justice ivoirienne qui selon eux, devra agir avec indépendance. « J`attends de la justice ivoirienne qu`elle agisse en toute indépendance. J`attends de voir, mais vu comment c`est parti, avec cette assignation à résidence, dont on a appris l`existence que quinze jours après, on est quand même un peu inquiet. Maintenant, pour la suite, on verra bien s`il s`agit clairement d`une affaire politique ou si la justice pourra agir en toute indépendance. Dans ce cas là, il n`y a pas de problème », a déclaré à Rfi, Me Habiba Touré, l`un des avocats de Laurent Gbagbo. « Nous avons recueilli près de trente plaintes visant les crimes commis par les forces du président Ouattara. On va aller plainte contre plainte, les choses ne semblent pas aussi simples qu`on peut le dire », a ajouté Me Gilbert Collard, un autre membre du collège d`avocats pour la défense de Gbagbo. La bataille juridique s`annonce donc serrée. L`ex-président et ses avocats ont gagné quelques jours pour mieux se préparer. Le report des auditions concerne également l`épouse de Laurent Gbagbo, Simone Ehivet en résidence surveillée à Odienné, et les anciens barons du régime déchu, environ 200 personnes, retranchées à l`hôtel Pergola à Marcory zone 4 et dans d`autres villes de l`intérieur du pays. L`ancienne première dame sera interrogée 24h après l`oral de son époux. L’audition des autres détenus devrait débuter hier mercredi 04 mai. « L`audition de Simone Gbagbo a été repoussée pour les mêmes raisons. Elle aura lieu samedi 7 mai. L`audition des personnes assignées à résidence à l`hôtel La Nouvelle Pergola à Abidjan débutera dès mercredi (hier ndlr). Elle aura lieu la semaine prochaine, pour celles qui se trouvent dans d`autres villes du pays », a précisé le procureur Simplice Koffi. De son côté, le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo, se prépare à participer à l`éclatement de la vérité sur les événements survenus en Côte d`Ivoire après l`élection du 28 novembre 2010. Sollicité par le gouvernement d`Alassane Ouattara, le procureur de la Cpi veut en effet ouvrir une enquête sur les massacres commis en Côte d`Ivoire. « Nous avons exclu de cette enquête préliminaire, ce qui relève de la compétence de la Cour pénale internationale, comme les crimes contre l`humanité », avait précisé le 30 avril dernier, le ministre de la Justice, Jeannot Kouadio Ahoussou. Il avait également noté la présence d`une délégation technique de la CPI, depuis six jours en Côte d`Ivoire. Faut-il le rappeler, le président Ouattara, via ses avocats, avait adressé un mémorandum à la Cpi présentant les cas de massacres et de violations de droits de l`homme en Côte d`Ivoire. Le procureur se prépare, en conséquence, à faire une demande officielle à la Chambre préliminaire de la Cpi pour obtenir une autorisation d`enquêter en Côte d`Ivoire. « Ces massacres sont inadmissibles, indignes, je suis révolté. Je ferai tout pour que ces condamnations soient un exemple, non seulement pour les Ivoiriens, mais aussi pour l`Afrique et le monde entier », avait annoncé le président Ouattara, disant sa volonté de saisir la Cpi pour faire éclater la vérité.

Hamadou ZIAO


Achetez l'integralite de L'Inter  en version numérique | Abidjan.net Shopping

LIENS PROMOTIONNELS






Autres articles

  • 60 morts découverts à Yopougon - Une fosse commune dans le sous-quartier Yaoséhi - L'Inter - 5/5/2011
  • Des tirs nourris créent la panique à Marcory - L'Inter - 5/5/2011
  • Philippe Mangou, Gueu Michel, Detho Letoh, Issiaka Wattao.... Qui sera le chef d`Etat-major d`Alassane Ouattara? - L'Inter - 5/5/2011
  • De l`acteur au réconciliateur... - L'Inter - 4/5/2011
  • Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation: Dans les secrets de la nomination de Charles Banny - L'Inter - 4/5/2011
  • Encore de violents combats hier à Yopougon - Des obus échouent au Plateau - L'Inter - 4/5/2011
  • Comment les parents de Gbagbo vivent sa chute à Gagnoa - Le maire de Ouragahio en résidence surveillée - L'Inter - 4/5/2011