Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

PPS / Bamba Moriféré attaque Mathias Kacou : ‘’Il n’est pas normal qu’un délinquant qui n’a pas de BAC vienne s’arroger un parti politique’’
Publié le jeudi 19 mai 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
L’espoir pour un renouveau démocratique. C’est ainsi que le professeur Bamba Moriféré et ses pairs de la Coalition des partis pour le renouveau démocratique et la renaissance de la Côte d’Ivoire, qualifient l’avènement du Président Alassane Ouattara. Cette coalition a, au cours d’une conférence de presse à l’hôtel Pullman le mardi 17 mai 2011, dégagé ce qu’elle considère comme les perspectives pour la démocratie et la renaissance de la Côte d’Ivoire. Au nouveau président élu dont l’ambition est de bâtir des institutions fortes, la coalition estime que le moment est venu de passer à la troisième République. ‘’La constitution du 1er août 2000 est confligène et est à la base de la crise qui vient d’être résolue. Donc l’un des premiers actes à poser est d’aller vers une nouvelle constitution. Parce qu’il faut sortir de cette deuxième république et aller vers la troisième République par l’élaboration d’une constitution démocratique qui sera soumise au peuple. C’est cette dernière qui va prévoir les nouvelles institutions pour la Côte d’Ivoire’’, a indiqué le professeur Bamba Moriféré. Son souhait serait également d’aller rapidement à des élections législatives pour renouveler le parlement qu’il estime illégitime. Le bicéphalisme au PPS son parti et à l’USD a été évoqué. D’une manière générale, Moriféré et ses camarades imputent de tels faits au régime de Laurent Gbagbo. ‘’Les entraves à la justice et l’impunité ont fait de la Côte d’Ivoire un Etat voyou. Toutes les organisations ont eu des problèmes sous Laurent Gbagbo’’, assène le conférencier avant de faire des précisions sur le différend qui l’oppose à Kacou Mathias. ‘’Kacou n’a jamais fait partie de la direction du Pps. Il ne sait pas d’où vient le Pps. Avec toutes les luttes que nous avons menées, il n’est pas normal qu’un délinquant qui n’a pas le BAC vienne s’arroger un parti. Dans les jours qui viennent, il n’aura plus le droit de parler au nom du Pps’’, a-t-il répondu. La coalition n’a pas caché son souhait de voir la Fesci dissoute. Une organisation qui, disent-ils, portent en elle la cause de la déliquescence de l’école ivoirienne. Quant à savoir pourquoi c’est maintenant que la coalition fait une telle sortie, Guéi Bombet Robert répond : ‘’nous n’avons pas une vision opportuniste de la politique. Nous avons toujours dénoncé et la renaissance est sortie du Fpi à cause des constats que nous faisons aujourd’hui. La coalition des partis pour le renouveau démocratique et la renaissance comprend en son sein quatre formations politiques: le parti pour le progrès et le socialisme (Pps) de Bamba Moriféré, l’Union des socio-démocrates (Usd) de Coulibaly Climanlo Jérome, le Mouvement démocratique et social (Mds) de Touré Siaka et la Renaissance de Robert Guéi Bombet. Tous disent soutenir les nouvelles autorités pour la mise en œuvre de leur programme.
S.Débailly

LIENS PROMOTIONNELS