Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Communiqué n° 53 du 18/05/11/CAB-PM-MD/PP du ministère de la Défense: Point de situation sécuritaire et félicitations du premier ministre, ministre de la défense aux populations de la zone côtière et de l`ouest
Publié le vendredi 20 mai 2011   |  Ministères


Capitaine
© Autre presse
Capitaine ALLA Kouakou Léon
Capitaine ALLA Kouakou Léon sur la Chaines de Télévision TCI


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Au moment où la Côte d'Ivoire et ses amis se préparent à l'investiture du Président de la république à Yamoussoukro, le Premier Ministre, Ministre de la Défense, rassure les Ivoiriens et la communauté internationale.

Ce point de situation prend exceptionnellement en compte la région côtière et l'Ouest qui ont été envahis, contre toute attente, par les derniers mercenaires en fuite vers le Liberia avec leur cortège d'exactions sur leur passage.


1. SITUATION SECURITAIRE

DANS LE SUD-OUEST

De Dabou à Tabou, en passant par Grand-Lahou, Fresco, Sassandra, et San-Pedro, la situation est calme. Les populations qui ont fui les chefs-lieux de départements et de sous-préfectures, villages, campements et hameaux pour se mettre à l'abri de la barbarie des miliciens et mercenaires libériens, rentrent chez elles.

La vie reprend progressivement son cours normal.

A Soubré, il n'y a plus de trace de mercenaires libériens. Les miliciens sont rentrés dans les rangs.

La situation est toute aussi calme, en particulier dans la localité de Méagui où les dernières exactions remontent au vendredi 13 mai 2011, avec l'assassinat, par les mercenaires libériens, de trois (3) personnes vivant à Ipou-Ndrikro.


DANS L'OUEST

a. Guiglo

Au campement appelé ''Si tu veux'', dans la localité de Zagné, les mercenaires tuent six (6) personnes. Informées, les Forces républicaines les poursuivent, les encerclent puis les mettent hors d'état de nuire.

A Béaglo et à Troya, les mercenaires libériens recrutés par Maho Glofiéi sont neutralisés par les Forces républicaines.

Au chef-lieu de région, plusieurs actions de réconciliation sont organisées par les élus locaux et les chefs des différentes communautés.

b. Taï

Les patrouilles des Forces républicaines, seules ou organisées en mixité avec les troupes de l'ONUCI, de Para à Djiritou et dans la forêt classée de Taï, ont permis de mettre hors d'état de nuire plusieurs mercenaires libériens égarés qui commettaient des exactions sur les populations civiles.

A Djiritou, les pirogues qui servent au déplacement des populations sur le fleuve Cavally ont été immobilisées sur la rive ivoirienne par les Forces républicaines pour empêcher d'autres incursions de mercenaires libériens.

La situation calme. Les deux-tiers du personnel de la Brigade de gendarmerie en place. L'école a repris.

C. Toulepleu

Les populations terrorisées par les miliciens et mercenaires libériens regagnent progressivement le chef-lieu de département et les villages.

Toutefois, vigilance accrue des Forces républicaines et des patrouilles de l'ONUCI le long de la frontière ouest, d'Odienné à Pékan-Ouébly.

d. Le calvaire des miliciens ivoiriens

Avant de passer la frontière ivoiro-libérienne, les mercenaires libériens ont exécuté leurs compères miliciens ivoiriens qui les suivaient dans leur fuite.

En résumé, il ressort de ce point de situation que les Ivoiriens peuvent se rendre sans aucune crainte à Yamoussoukro pour prendre part à l'investiture du Président de la République.

Les Forces républicaines, les Forces de police et de gendarmerie, les troupes de l'ONUCI et celles de l'opération française Licorne sont toutes mobilisées pour garantir la sécurité de tous sur le territoire national.

2. FÉLICITATIONS DU PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE LA DEFENSE AUX POPULATIONS DE LA ZONE COTIERE ET DE L'OUEST

Par ses communiqués N° 51 et 52 des 8 et 13 mai 2011, le Premier Ministre, Ministre de la Défense, a demandé aux populations de soutenir les Forces républicaines, de police et de gendarmerie ainsi que les Forces impartiales en les renseignant sur les caches d'armes du clan Gbagbo ou sur les positions des mercenaires et miliciens.

L'appel du Premier Ministre, Ministre de la Défense, a été bien entendu et suivi par les populations.

Résultat : miliciens et mercenaires ont été mis hors d'état de nuire.
La région côtière, le Sud-Ouest et l'Ouest de la côte d'Ivoire sont libérés.

Félicitant les populations de toutes ces régions pour leur esprit patriotique, le Premier Ministre, Ministre de la Défense, les encourage à surmonter les difficultés quotidiennes nées de la crise post-électorale. Il exhorte les Ivoiriens au dépassement, au travail et à la solidarité entre eux, d'une part, et, d'autre part, avec les ressortissants étrangers vivant sur notre sol.

Fait à Abidjan, le 18 mai 2011
P/Le Ministre de la Défense
Le Porte-parole
Capitaine ALLA Kouakou Léon

LIENS PROMOTIONNELS