Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

NOUVEAU REGIME/Soro prépare un gouvernement de 36 membres
Publié le mardi 24 mai 2011   |  L'Inter




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


.Voici la possible clé de répartition
. L'équipe connue cette semaine
Alassane Ouattara l'a annoncé à son investiture, samedi 21 mai 2011 à Yamoussoukro. Un nouveau gouvernement, plus complet, va être formé dans quelques jours. «Dans les prochains jours, je formerai un gouvernement d'union regroupant toutes les forces politiques de notre pays et de la société civile», a dit, samedi, le chef de l'Etat, qui venait d'être investi en présence d'une vingtaine de ses pairs. M. Ouattara a reconduit, au poste de Premier ministre et ministre de la Défense, l'un de ses farouches soutiens qui l'a fait roi, Guillaume Soro. Le chef du gouvernement, fort du soutien renouvelé du Président, est à la tâche pour rendre publique, dès cette semaine-même, la nouvelle équipe gouvernementale. En tout cas, c'est ce qui ressort des confidences d'un proche du président Ouattara que nous avons approché, hier lundi. «La formation du gouvernement est achevée depuis deux semaines, du moins pour ce qui est de la répartition des portefeuilles ministériels. Les partis politiques savent déjà les postes qui leur ont été attribués », a confié notre source. Elle a indiqué que Guillaume Soro formera un gouvernement de 36 membres dont la clé de répartition sera à peu près similaire à celle connue avec l'Accord de Linas-marcoussis de janvier 2003, signé entre l'ancien président Gbagbo et l'ex-rébellion des Forces nouvelles(Fn). En clair, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition gagnante de l'élection présidentielle du 28 novembre 2010) et les Forces nouvelles se tailleraient la part du lion dans la constitution du nouveau gouvernement. Le RDR d'Alassane Ouattara, le PDCI d'Henri Konan Bédié et les Fn de Guillaume Soro pourraient ''empocher'' 7(sept) portefeuilles par formation, soit 21 ministères pour l'ensemble des ''grands gagnants''. Les 15(quinze) autres postes ministériels devraient être partagés entre l'UDPCI de Mabri Toikeusse, le MFA d'Anaky Kobéna, l'UPCI de Niamien Konan, le PIT de Francis Wodié, le FPI d'Affi Nguessan et la société civile. L'UDCY de Mel EG Théodore serait aussi sur la liste. Cette clé de répartition, à en croire notre informateur, pourrait varier, mais le principe de la participation des principales formations politiques du pays est un acquis. «Nous avons déjà travaillé sur l'architecture du gouvernement. Ce sont des choses qui ont été faites avant même l'investiture du Président Ouattara samedi à Yamoussoukro. Le gouvernement sera certainement connu cette semaine», a insisté notre source. Le Premier ministre Guillaume Soro voudrait, pour la mise en place de ce gouvernement, tenir compte des recommandations de l'Union africaine (UA). L'organisation africaine avait, en effet, demandé à M. Ouattara, après avoir confirmé sa victoire à l'élection présidentielle, de faire appel à toutes les forces politiques du pays, notamment celle de l'ancien président Laurent Gbagbo, pour former son gouvernement. Samedi à Yamoussoukro, le chef de l'Etat a réitéré la promesse de constituer, sur propositions du Premier ministre, une équipe gouvernementale qui tienne compte de toutes les forces politiques du pays. «Les partis politiques vont proposer des noms au Premier ministre qui décidera, en concertation avec le président Ouattara, ceux qui feront partie du gouvernement », a précisé notre source.

TRA BI Charles

Photo: Soro

Légende: Le chef du gouvernement, Guillaume Soro, pourrait former cette semaine le nouveau gouvernement.

LIENS PROMOTIONNELS