Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Apres la chute du regime Gbabo, première grande réunion du FPI demain
Publié le mardi 24 mai 2011   |  L'Inter




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Videos
•Les sujets à l’ordre du jour

Le Front populaire ivoirien (FPI), l’ancien parti au pouvoir sous Laurent Gbagbo, se réunira demain mercredi 25 mai 2011 sauf changement, au siège du Congrès national de la résistance pour la démocratie (CNRD), selon un membre du Comité central du FPI, une instance importante du parti, que nous avons joint hier lundi 23 mai 2011. Cette réunion du Comité central, la première du genre après la chute du régime de Laurent Gbagbo et l’emprisonnement du président du parti, Pascal Affi N’guessan, à Bouna, a été convoquée par le secrétaire général du FPI, Sylvain Miaka Ouréto. Selon notre source, il s'agira pour les cadres du Front populaire ivoirien de se pencher sur la question de la libération des barons de leur parti, notamment celle du président Pascal Affi N’guessan, du premier vice-président Aboudrahamane Sangaré en prison à Bouna, de la deuxième vice-présidente Simone Ehivet Gbagbo à Odienné et des autres membres de La Majorité Présidentielle (LMP) assignés à résidence par le pouvoir en place depuis plus d’un mois. Mais aussi et surtout de la libération de l'ancien président Laurent Gbagbo, lui aussi en prison à Korhogo. Le comité central va par ailleurs réfléchir à l’avenir du parti et sa probable collaboration avec le nouveau régime, qui devra se matérialiser par la participation au gouvernement d’union nationale en formation. C’est donc un Comité central sur fond de crise au sein de l’ancien parti au pouvoir eu égard aux critiques qu’ont essuyé récemment le troisième vice-président du FPI, Mamadou Koulibaly,le sécretaire général Miaka Ouréto et le président du Conseil constitutionnel, Paul Yao N’dré, tous membres du Comité central. Ces barons du FPI avaient reconnu Alassane Ouattara comme président de la République après la guerre post-électorale qui s’est soldée par l’avènement du président du RDR à la tête de l’Etat de Côte d’Ivoire. Une chose est à retenir, c’est la première réunion officielle du FPI depuis la chute de Laurent Gbagbo le 11 avril 2011. Ça promet donc!

Hervé KPODION

LIENS PROMOTIONNELS