Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Économie

Côte d`Ivoire: l`appel de fonds de l`ONU est "extrêmement sous-financé"
Publié le mardi 24 mai 2011   |  AFP


Le
© Getty Images
Le secrétaire général de l`ONU, Ban Ki-moon


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


GENEVE - L`appel de fonds des Nations unies pour la Côte d`Ivoire est "extrêmement sous-financé" alors que le Programme alimentaire mondial double ses besoins pour 2011, s`est alarmé mardi l`ONU.

"Le PAM a besoin actuellement pour ses opérations de distribution en Côte d`Ivoire de doubler ses besoins financiers pour l`année: le PAM a besoin de 20 millions de dollars de plus pour continuer ses opérations en 2011", a annoncé une porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l`ONU (Ocha), Elisabeth Byrs, lors d`un point de presse.

Elle a également expliqué que l`ONU n`avait reçu que 22% des 184 millions de dollars requis pour financer l`ensemble de ses opérations humanitaires en Côte d`Ivoire.

Pour Ocha, cet appel de fonds est "toujours extrêmement sous-financé", avec des secteurs où "ce sous-financement est assez dramatique" comme la nutrition et la protection où les besoins ne sont financés qu`à 3%.

La sécurité reste un des défis majeurs.

"La situation générale s`améliore dans la plupart du pays mais il y a encore des zones pour lesquelles nous sommes gravement préoccupés, notamment certains quartiers d`Abidjan où il y a des agressions contre des civils", a souligné Mme Byrs.

Et "dans l`ouest, même si la situation se stabilise, il y a encore des actes de violence", a-t-elle fait valoir, relevant également des tensions persistantes dans le sud-ouest.

Ainsi, "depuis le 8 mai entre 4.000 et 6.000 personnes ont fui la ville de San Pedro pour se diriger vers Soubré", a-t-elle indiqué.

Samedi, Alassane Ouattara a été investi président de la Côte d`Ivoire, une cérémonie à valeur d`épilogue de la crise née du refus de Laurent Gbagbo de céder le pouvoir après sa défaite au scrutin de novembre 2010, qui a conduit àdix jours de guerre dans Abidjan et à l`arrestation de l`ex-président le 11 avril.

LIENS PROMOTIONNELS