Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Après l`audience que lui a accordée le président de la cour suprême / Christian Bernard, Imperator de la Rose-Croix Amorc : "Nous avons eu un échange fructueux sur l’avenir de la Côte d’Ivoire"
Publié le vendredi 27 mai 2011   |  Ivoire-Presse


Culture
© Abidjan.net par Nathan Koné
Culture / En visite en Côte d`Ivoire: l`Imperator de la Rose-Croix Amorc, Christian Bernard chez le Président Koné Mamadou, de la Cour Suprême
Jeudi 26 mai 2011. Abidjan. Le Président de la Cour suprême, Koné Mamadou accorde une audience à l`Imperator de la Rose-Croix Amorc, Christian Bernard


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le Président de la cour suprême, Mamadou Koné a accordé une audience en début d`après midi du jeudi 26 mai 2011 à une délégation de la rose croix.
L’audience a eu lieu au siège de la cour suprême sis à Cocody. La délégation était composée de trois personnes : Messieurs Christian Bernard impérator, Président mondial de la rose croix accompagnée de deux responsables nationaux de ladite structure à savoir Beh Ouattara, grand conseiller région Ouest et Mme DI Lolo Marie Christiane grand conseiller région Est. La rencontre s’est faite huis clos entre le président de la cour suprême et la délégation de la rose croix. A la sortie d’audience, Le président mondial de la rose croix, M. Christian Bernard a dit : « Nous avons eu un échange fructueux sur l’avenir de la Côte d’Ivoire qui est en reconstruction. Lorsque nous allons dans un pays, nous rencontrons les autorités les plus importantes de ce pays. Et c’est ce qui justifie notre rencontre avec le président de la cour suprême. Nous aurons le samedi prochain une rencontre avec nos membres. Je suis venu à leur rencontre après les évènements de la crise postélectorale. Au niveau de la rose croix, nous avons toujours été très unis les uns des autres peu importe que l’on soit du nord, du sud, de l’est et de l’ouest. Je veux réaffirmer à nos 1500 membres que cette réunification est essentielle pour pouvoir travailler et avoir un avenir commun. Car sans une réunification, il n’y a pas d’avenir. Il faut que toutes les bonnes volontés soient réunies. Et c’est ce que nous fait depuis plusieurs années ». Outre, en ce qui concerne la rose croix le président national a signifié que sa structure en Côte d’Ivoire n’a pas rencontré de problème majeur.

Fané N’facoro

LIENS PROMOTIONNELS