Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Course aux postes ministériels : Lobbying, maraboutage, sacrifice… tout y passe
Publié le mardi 31 mai 2011   |  Le Mandat


A
© Abidjan.net par Emma
A la mémoire des victimes de la crise post-électorale: le Président Alassane Ouattara lance la Journée nationale des Martyrs
Jeudi 12 mai 2011. Abidjan. Palais présidentiel du Plateau. Le chef de l`Etat décrète le 12 mai, Journée nationale des martyrs. Pendant trois jours, du 12 au 14 mai, les drapeaux seront en berne sur toute la Côte d`Ivoire pour marquer le deuil


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La formation du prochain gouvernement d’union nationale est l’actualité majeure qui polarise toutes les attentions en Côte d’Ivoire. Chez les politiques, c’est la préoccupation de l’heure. Les pronostics sur cette future équipe ministérielle vont bon train. Plusieurs listes des nominés circulent déjà dans les différents chapelles politiques. Avant la sortie de la fumée blanche qui va dévoiler la « short-list » des heureux élus aux postes de ministres, les uns et les autres sont à la manœuvre pour se faire coopter. Et rien n’est à négliger pour réussir ce sprint. Les ministrables qui ont le sommeil troublé en cette période d’attente, ne lésinent pas sur les moyens à mettre en œuvre pour se frayer ce chemin de la gloire. Lobbying, maraboutage, sacrifice…, tout y passe. « Nous sommes en politique, et il ne faut seulement compter sur son Curriculum vitae (CV). Il faut mettre si possible toutes les chances de son côté », à confié un proche d’un des candidats au portefeuille ministériel, sous le sceau de l’anonymat. Et il n’a pas tort. A en croire plusieurs sources, la bataille fait rage loin de tous les regards indiscrets. Que se soit au niveau de la société civile, du Rhpd ou du Fpi, tout le monde est vraiment à la tâche. Sur le terrain du lobbying, les forces semblent être équitables. Ce n’est peut-être pas le cas pour les autres chapitres qui relèvent de l’irrationnel. Selon notre source, les marabouts seraient beaucoup sollicités avec à la clé, les sacrifices de tous genres qui battent leur plein actuellement pour s’attirer la faveur des décideurs. Pour notre informateur, les sacrifices prescrits par les ‘’ les astres du bonheur’’ sont légion. Enterrement d’animaux vivants, dépôts de canaris de fétiches aux différents carrefours de la capitale, aumônes aux mendiants, séjours dans des cimetières…, bref, les exigences des marabouts ne sont pas discutables. Mais, sur l’efficacité de ces genres de pratiques les avis divergent. Pour ceux qui attachent un intérêt particulier à la tradition, c’est une action qui balaie certainement la voie à la chance. Mais pour les athées ou encore les adeptes des religions modernes ou traditionnelles, seul l’Etre Suprême, Dieu peut octroyer le bonheur, fut-il un poste ministériel. Pour l’instant, le débat n’est pas à ce niveau pour ceux qui désirent se voir offrir un poste de ministre. « Il ne faut pas dormir sur son laurier, si on veut atteindre ce niveau de l’administration », tel est le leitmotiv. C’est pourquoi, les pratiques suscitées ont pignon sur roue actuellement dans la sphère politique en Côte d’Ivoire.

BKS

LIENS PROMOTIONNELS