Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Oumé : Vérité, réconciliation postélectorale / Touré Virginie au peuple Gban : “Dites à vos enfants de déposer les armes”
Publié le mardi 31 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Partie pour deux raisons essentielles à la rencontre de ses parents "Gban" à Yohouda, Touré Aya Virginie, accompagnée du capitaine Koffi François, premier responsable des forces républicaines du département d'Oumé, a échangé avec les autorités coutumières venues de plusieurs villages, à savoir, Yohouda, Bengro, Doukouya, Kappa, Goulikao et Louha canton Doka. Selon elle, la première raison de sa présence aux côtés de ses parents a pour objectif de les appeler à la "réconciliation." Car dit-elle, la région d'Oumé est taxée être une région "très LMP". Le peuple " Gban" à l'en croire, a besoin d'être informé, de savoir que la nouvelle Côte d'Ivoire est née. Et que le président Alassane Ouattara, prône la paix entre les filles et fils du pays.
Secondo, précise la présidente nationale des femmes républicaines, il s'agit "de donner des instructions aux chefs afin qu'ils demandent à leurs enfants de déposer les armes." Car, la guerre est finie. Le temps de la bataille aussi est fini. Laurent Gbagbo est en sécurité à Korhogo ». Alors s'interroge-t-elle : « pourquoi le peuple Gban peut-il continuer de cacher des armes dans ses champs? » Dans un langage sans faux-fuyant, Touré Aya Virginie est allée droit au but:" Au nom du président de la république et du directoire du rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, (RHDP), je suis venue vous dire que les élections sont finies. Le président élu, c'est Alassane Ouattara». Ce dernier, poursuivra-telle, annonce que tout est fini et que les populations devraient oublier, pardonner et aller à la paix pour une nouvelle Côte d'Ivoire prospère. Pour la missionnaire du président de la république, c'est en s'acceptant que le peuple "Gban" va avancer et se développer.
A propos de la mort d'un des leurs à Abengro et de nombreuses exactions subies, Touré Virginie, a présenté les compassions du chef de l'Etat et du RHDP aux chefs.Aux forces républicaines en général et particulièrement au capitaine Koffi François et ses hommes, Touré Viriginie a confié la sécurité du département. "Mon capitaine, je vous confie la sécurité de mes parents," a-t-elle recommandé.
A ses parents, elle a insisté en leur demandant de déposer les armes s'ils en ont encore. Pour le capitaine Koffi François, dans l'ensemble, la situation est maîtrisée. C'est seulement jeudi dernier, qu'une découverte d'armes - qui ont été tout de suite déterrées - a été faite dans un champ à Yohouda. Avec l'arrivée de la présidente nationale des femmes républicaines, "nous nous sommes joints à elle pour appuyer encore sur la sensibilisation concernant le dépôt des armes." Concernant les armes déterrées, il s'agit des roquettes, RPG 7, des kalachnikovs et un RH 52. Le capitaine a saisi l'opportunité, pour préciser que ce sont les jeunes qui en majorité détiennent les armes. Tour à tour, les différents chefs présents ont salué la présence de leur fille et du capitaine et ses hommes. Avant de les rassurer qu'ils mettront tout en œuvre afin que ceux qui ont encore des armes puissent les déposer à qui de droit.
Jacquelin Mintoh

LIENS PROMOTIONNELS