Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Réconciliation nationale : Pour l`avènement d`une Côte d`Ivoire nouvelle Plus de 15000 jeunes prêts pour la reconstruction
Publié le mardi 31 mai 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les jeunes ivoiriens veulent prendre leur place dans la reconstruction de la Côte d'Ivoire. A l'initiative du Mouvement pour la Conscience Républicaine (MCR) et du mouvement «Plus Jamais ça» qui procédait à sa sortie officielle, plus de 15000 jeunes se sont retrouvés, samedi dernier pour «pour marquer leur adhésion à l'idée d'une Côte d'Ivoire Nouvelle». A travers le concept très évocateur «Pour une Côte d'Ivoire Nouvelle, J'adhère», ils ont marqué leur foi en une Côte d'Ivoire prospère, unifiée et réconciliée. En somme, une Côte d'Ivoire où la jeunesse doit être mise au travail afin de contribuer pleinement au développement. Objectif atteint donc par le mouvement «Plus Jamais ça» présidé par Demba Diop, un jeune cadre ivoirien qui a décidé d'apporter sa pierre à l'édification d'un pays en reconstruction. Selon lui, tout est possible avec le respect des droits et devoirs de la société civile. Des valeurs auxquelles il invite tous les cadres ivoiriens qui doivent assumer à quelque niveau que ce soit leur responsabilité dans la crise post-électorale. Toujours fidèle à sa logique de non violence, le MCR a exhorté les jeunes à s'inscrire dans le processus de réconciliation nationale présidé par le Premier ministre, Charles Konan Banny. Egrainant le chapelet des maux qui minent la jeunesse ivoirienne, il leur a demandé de soutenir toute initiative créatrice d'emplois. Mais cela, a-t-il ajouté, n'est possible qu'avec le pardon et la réconciliation des Ivoiriens. Une mission que les jeunes doivent mener eux-mêmes. Invité à ce grand rassemblement de la jeunesse ivoirienne, le président de l'Alliance Pour Changement (APC), Soro Alphonse a exhorté les jeunes au travail et à tourner définitivement le dos à la violence et à la haine.
Des messages perçus par les milliers de jeunes qui ont apposé leur signature sur la Charte républicaine de la Côte d'Ivoire, gage de leur adhésion au processus de réconciliation et reconstruction d'une nation forte.
OUATTARA Gaoussou

LIENS PROMOTIONNELS