Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Coulisses

En bref
Publié le mardi 31 mai 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

l Les écoliers de Yopougon retrouvent les classes

Après 4 mois cloitrés dans la maison entre peur et insouciance, les écoliers de la commune de Yopougon ont enfin retrouvé leurs amis de classe, hier. Tôt le matin déjà, Ils empruntaient le chemin de l’école, parés dans leur robe carrelée pour les petites filles et l’ensemble Kaki pour les garçonnets. On avait l’impression de vivre le premier jour de classe après les grandes vacances scolaires tellement que ça sentait du neuf.

l Aujourd’hui,

journée sans tabac

Chaque année, l’épidémie de tabagisme fait plus de 6 millions de morts dans le monde. La journée mondiale sans tabac est organisée chaque 31 mai par l’Oms. Elle permet de faire passer certains messages spécifiques en matière de lutte antitabac ainsi que de susciter l’adhésion à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac et son application totale. Le tabagisme est la plus importante épidémie évitable que doit affronter la communauté sanitaire. Après l’hypertension, le tabagisme est le deuxième facteur à l’origine de l’épidémie de maladies non transmissibles.
l Polio : des

millions d’enfants vaccinés

Des millions d’enfants âgés de 0 à 5 ans ont été vaccinés au cours de la campagne de vaccination qui a pris fin hier. Allah-Kouadio Remi, ministre-délégué à la santé, avait lancé un appel aux mamans et aux chefs de famille pour qu’ils présentent leurs enfants aux équipes de vaccination. Le Représentant de l’OMS, Dr Juma Kariburyo, avait noté que cette vaccination était importante dans la mesure où elle mettra fin à la transmission du poliovirus sauvage en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest.
l Zuénoula :

83% de couverture vaccinale...

La réunion de restitution des résultats de la campagne de vaccination contre la fièvre jaune qui s’est déroulée du 13 au 19 mai 2011 dans le département de Zuénoula a révélé un taux de couverture vaccinale de 83,3% en deçà du taux national qui est de 95%. Pour le directeur départemental de la Santé, Dr Brou Kouakou, plusieurs facteurs, notamment la situation sociopolitique, qui ont obligé des populations à trouver refuge en brousse et dans les champs de peur des représailles, la rumeur selon la- quelle le vaccin contre la fièvre jaune est périmé et le début des travaux champêtres, expliquent ce faible taux de couverture.

LIENS PROMOTIONNELS