Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Réhabilitation du carrefour de l’Indénié : Le gouvernement a recours aux grands moyens
Publié le mercredi 1 juin 2011   |  L'expression


Fortes
© Abidjan.net par Prisca
Fortes pluies sur Abidjan - Le carrefour de l`Indenié complètement inondé
Jeudi 24 juin 2010. Abidjan, Adjamé


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le carrefour de l’Indénié est impraticable pendant la saison des pluies. Le gouvernement a décidé de trouver une solution définitive à la question pour le bien-être des usagers.

Aux grands maux, les grands moyens. La météo annonce un mois de juin pluvieux. Pour ne pas faire le médecin après la mort, le gouvernement du président Ouattara a recours aux grands moyens pour résoudre l’équation que pose le carrefour de l’Indénié aux usagers. La laideur de ce carrefour ne peut échapper même au visiteur pressé. En effet, après chaque pluies, ce carrefour devient impraticable pour les automobilistes. Les travaux d’assainissement entrepris par l’ancien ministre de la Ville et de la Salubrité urbaine, Mel Eg Théodore, pour désengorger le système de canalisation ont été des opérations cosmétiques.

Mais depuis deux semaines, une équipe de techniciens de l’Entreprise ivoirienne d’aide en assainissement (Eida) a entamé la mise en musique du programme d’urgence lancé par le chef de l’Etat pour assainir le district d’Abidjan. « Il ne s’agira plus, cette fois, d’une simple opération d’évacuation des canaux sur de petites distances comme par le passé. Nous allons poursuivre l’évacuation des canaux jusqu’à 700 mètres au moins », explique, sous le sceau de l’anonymat, un technicien d’Eida. Naka Réné, Directeur général adjoint d’Eida, se veut rassurant. « Cette fois-ci est la bonne. Nous ferons des travaux approfondis parce que le contrat a tenu compte du volume de sable et de terre que nous allons évacuer ». Moro Kouadio, chef de chantier, croit savoir l’origine du sable qui envahit le carrefour dès les premières pluies. Entre deux instructions aux conducteurs des gros engins à la tâche sur le terrain, il propose de faire le nettoyage complet des deux principaux canaux reliant les communes d’Adjamé et d’Abobo. «Lorsque ces deux principaux canaux qui convergent à l’Indénié sont bouchés par le sable, le carrefour Indénié devient impraticable », précise-t-il avant d’indiquer que le canal d’Abobo est le plus difficile à évacuer parce que la commune n’est pas entièrement bitumée. Pour résoudre définitivement le problème du carrefour de l’Indénié, les techniciens d’Eida proposent la construction d’une baie d’environ 700 m en vue de permettre aux principaux canaux de faire un auto curage. « Le système de canalisation mis en place est dépassé. Il faut un nouveau type d’ouvrage. Construire, par exemple, des bassins dans les communes pour réduire la pression des eaux de ruissellement», reconnaît un autre technicien qui souhaite que les travaux de dragage se poursuivent jusqu’au casino, le « Café de Rome » construit en bordure de la lagune au Plateau.

Sylvain Beugré

LIENS PROMOTIONNELS