Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Assignation à résidence de l’ancien chef de l’Etat / Gaza Gazo : ‘’Gbagbo est bien là où il est’’
Publié le mercredi 1 juin 2011   |  L'intelligent d'Abidjan




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Gaza Gazo, l’homme d’affaires révoqué de la mairie de Lakota par l’ancien régime, a refait surface et salue l’arrivée au pouvoir du président Alassane Ouattara. Au cours d’une conférence de presse, le mardi 31 Mai 2011, il a demandé au président Ouattara de le réhabiliter parce qu’il a été élu à 67%.

Déchu de son titre de maire de Lakota de ‘’façon injuste’’ par un arrêté ministériel de feu Tagro Désiré ex-ministre de l’intérieur, l’homme d’affaires Gaza Gazo appelle le président Ouattara à son secours. ‘’Aujourd’hui, le Président Alassane Dramane Ouatttara est venu apporter des solutions aux problèmes qui gangrènent la société ivoirienne. Il est là pour rendre justice et réconcilier d’abord et développer ensuite. Il vient de donner aux Ivoiriens la leçon de la restitution et la restauration de la vérité. Dans cette perspective, je voudrais lui demander de redonner à Lakota son maire élu. La mairie de Lakota est en effet l’une des mairies au monde qui n’a pas bien fonctionné depuis l’année 2007. Il faut que cette injustice soit corrigée, non seulement à notre endroit mais aussi à l’endroit de la commune de Lakota, avant les échéances électorales à venir. Ainsi, si Gbagbo a choisi de prôner l’injustice, je pense que ADO est là pour la réparer ! Si donc, Gbagbo et le FPI m’ont révoqué injustement de la mairie de Lakota, ADO peut et doit me réhabiliter. Si Tagro Désiré a tout gâté par un arrêté ministériel, Hamed Bakayoko peut tout réparer par un arrêté ministériel’’, a plaidé l’ex-maire de Lakota. Qui tient pour responsables de sa décadence, le FPI et Laurent Gbagbo. C’est pourquoi il se dit réjoui du sort actuel réservé à l’ancien chef de l’Etat ivoirien et ses collaborateurs assignés à résidence à travers la Côte d’Ivoire. ‘’Le Président Gbagbo a fait de moi un gros célibataire, il m’a tout coupé. Ma femme n’est plus là et je ne suis plus marié par sa faute. Gbagbo est bien là où il est. Gbagbo s’est rendu coupable du décès de plusieurs Ivoiriens. Il a tué les Ivoiriens sans réfléchir par deux fois. Si le président Ouattara libérait Gbagbo, il ne serait pas venu pour rendre justice, pour réconcilier les Ivoiriens. L’une des grosses plaies qui existent dans ce pays, a été causée par le président Laurent Gbagbo. Il faut d’abord panser cette plaie qu’il a occasionnée’’, a-t-il indiqué. Ces dix dernières années, dira Gaza Gazo, il y a eu beaucoup d’injustices. Il pointe d’un doigt accusateur Yao Paul N’Dré, président du Conseil Constitutionnel pour n’avoir pas dit le Droit. Pour lui, le président Paul N’Dré n’est pas un homme courageux. ‘’ C’est toi Yao Paul N’Dré qui nous a plongés dans la guerre. C’est toi qui as demandé qu’on tue les Ivoiriens ‘’, fulmine-t-il. S’il est réhabilité par le président Ouattara, le conférencier promet de tout mettre en œuvre pour réconcilier les populations de Lakota.
Dosso Villard

LIENS PROMOTIONNELS