Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Mamadou Koulibaly, hier, à l’Assemblée nationale : «L’opposition et le gouvernement peuvent travailler ensemble»
Publié le vendredi 3 juin 2011   |  L'expression


Préparatifs
© Abidjan.net par Prisca
Préparatifs du 20ème anniversaire de la fête de la liberté - Le FPI reçoit la presse.
Jeudi 08 Avril 2010 – Ivotel / Dans le cadre des préparatifs du 20ème anniversaire de la fête de la liberté, le Front Populaire Ivoirien a convié la presse à un déjeuner- débat autour du thème : "Gagner les élections pour une Côte d`ivoire libre, indépendante et souveraine. Photo: Pr Mamadou Koulibaly, président de l`Assemblée nationale


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Recevant le ministre norvégien du Développement international hier, Mamadou Koulibaly a justifié les raisons de l’absence de son parti au gouvernement Soro.
Recevant au siège de l’Assemblée nationale, SEM Erik Solheim, ministre norvégien du développement international, le Pr. Mamadou Koulibaly a reprécisé les conditions de son parti, le Fpi, pour entrer dans le gouvernement Soro, avant de s’inscrire dans une opposition constructive : « Sans être dans le gouvernement, l’opposition et le pouvoir peuvent travailler ensemble pour la promotion de la réconciliation. Pour le moment, le président de la République montre sa volonté d’aller à la réconciliation, mais cela ne nous empêche pas de poser des questions sur le contenu de cette réconciliation, sur les modalités de cette réconciliation et surtout sur la justice qui va avec ». Ainsi dit, pour Mamadou Koulibaly, avant son entrée dans un quelconque gouvernement sous l’ère Ouattara, le Fpi voudrait bien se rassurer si tous les criminels seront punis ? Ou bien sont-ce seulement les vaincus qui seront punis ? Le président de l’Assemblée nationale a soutenu avoir fait part de ces « grosses préoccupations » à son invité de marque. Entre autres la sécurité et les conditions d’organisation des élections à venir. A sa suite, le ministre du Royaume du Norvège s’est expliqué sur la contribution de son pays pour aider la Côte d’Ivoire à retrouver la paix. Il a indiqué que la Norvège se propose de contribuer à la facilitation du dialogue politique entre l’opposition et le gouvernement, au rétablissement de la paix en Côte d’Ivoire. Sur ce point, il a dit soutenir l’esprit de réconciliation et d’ouverture du président de l’Assemblée nationale qui veut résolument laisser derrière lui les tensions ethniques pour aller de l’avant. ‘’ La Norvège va également aider à la transparence dans les poursuites judiciaires et les élections à venir’’, a promis le ministre norvégien. Venu écouter et voir ce qui se passe sur le terrain, il a fait le bilan de son séjour à Duekoué : « Nous sommes allés à Duékoué, nous avons vu les représentants de l’Onu et les refugiés de nous-mêmes à la mission catholique, nous avons visité les fosses communes, des maisons qui ont été brûlées où il y a encore des squelettes humains. Et les populations nous ont dit que la condition pour qu’elles retournent chez elles, est la sécurité et nous avons parlé de sécurité avec le président de l’Assemblée nationale», a-t-il relaté. Par la suite, le Pr. Mamadou Koulibaly s’est entretenu avec Mme Souhayr Belhassel, présidente de la fédération internationale des droits de l’Homme (Fidh) qui a promis d’œuvrer au respect du droit des victimes de la situation post crise.
Sam-Wakouboué

LIENS PROMOTIONNELS