Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Gouvernement Soro IV : Les jeunes du Rhdp se disent satisfaits
Publié le vendredi 3 juin 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Quelques heures après la formation du gouvernement Guillaume Soro IV, les jeunes du Rassemblement des houphouétiste pour la démocratie et la paix (Rjdp) réunis, hier, au siège du Rdr à Cocody, ont salué la nouvelle équipe. Dans une déclaration très brève, Konan Konan Bertin (Jpdci), Karamoko Yayoro (Rjr), Yao K. Séraphin (Mfa), Blé Guirao (Udpci) et leurs amis ont approuvé le choix du chef du gouvernement. « Nous félicitons le nouveau gouvernement. Nous sommes satisfaits », ont-ils fait remarquer. Quant à l’absence de l’ex-parti au pouvoir de l’équipe, les jeunes houphouétistes ont indiqué qu’ « il faut demander au Fpi son absence ». Pour eux, le nombre restreint de jeunes au sein du groupe ne leur cause aucun problème. « Nous ne nous sentons pas oubliés », ont-ils mis fin au débat. C’est pourquoi, ils ont décidé de joindre l’acte à la parole en montrant leur disponibilité. « Nous allons aider le nouveau gouvernement », se sont-ils donné pour mission. Les jeunes de la coalition au pouvoir pensent qu’il y a d’autres défis à relever. En prélude aux prochaines élections législatives, ils ont annoncé la reprise de leurs activités. Mais un léger réaménagement a été fait au sommet de la structure. Pour les trois prochains mois, c’est Yao K. Séraphin (Mfa) qui prend les rênes. Mardi, une réunion du directoire des jeunes houphouétistes se tiendra suivie de la passation de charges à 12 h, le même jour. Le second défi, selon Karamoko Yayoro qui l’a signifié dans un second point-presse, sera celui de l’éducation. Une journée de réflexion sur les universités publiques et privées permettra d’ouvrir des pistes en vue de normaliser les calendriers académiques, d’une part et de créer un environnement serein d’apprentissage sur les campus, d’autre part. Au cours des rencontres, les jeunes leaders et leurs amis se sont inclinés devant les mémoires des personnes tombées au cours de la crise post-électorale et ont exprimé leur compassion aux blessés. Ils ont, de ce fait, appelé tous les jeunes à œuvrer pour la réconciliation afin de créer un environnement apaisé.

Sanou A.

LIENS PROMOTIONNELS