Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Emploi / Concours d’entrée à la Fonction publique : Le gouvernement Ouattara annule tous les résultats
Publié le samedi 4 juin 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Important
© Abidjan.net par Prisca
Important sinistre au Plateau (Abidjan): l`immeuble des Finances en proie aux flammes
Mardi 8 février 2011. Abidjan. La cité financière brûle


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Plus de spéculation. Les résultats de concours d’entrée à la fonction publique, organisés sur la période du 4 décembre 2010 au 11 avril 2011 sont nuls et de nul effet.

En application des ordonnances N°2011-004 et N°2011-005 du 11 Avril 2011, sont déclarés nuls et non avenus les ordonnances, décrets et arrêtés réglementaires et individuels pris par et sous l’autorité de Laurent Gbagbo et son gouvernement depuis le 04 décembre 2010. Ces décisions concernent également tous les concours d’entrée à la Fonction publique, organisés au cours de la même période sous l’autorité des directeurs qui ont agi sous le gouvernement Aké N’gbo. Pour mettre fin aux suspicions et autres formes de rumeurs qui ont cours en ce moment dans la capitale économique, nous avons pu joindre le Directeur général de la Fonction publique et d’autres responsables au ministère de l’Intérieur. Selon ces derniers, l’ordonnance du chef de l’Etat sera appliquée dans son entièreté. En d’autres termes, tous les résultats des concours organisés dans la période du 4 décembre 2010 au 11 avril 2011 seront annulés. «Le gouvernement a été ferme, il faut que l’ordonnance s’applique », tranche pour sa part, Aka Bernard, Directeur général de la Fonction publique.

Au cabinet du ministre de l’Intérieur, l’on affirme qu’à plusieurs reprises, le ministre Hamed Bakayoko a pris soin d’attirer l’attention des populations, notamment les postulants aux différents concours. «Nous nous en tenons à l’ordonnance du chef de l’Etat», indique un des collaborateurs du ministre de l’Intérieur. En son temps, explique toujours notre informateur, un communiqué avait été produit. Et cela, dans le but d’attirer l’attention des Ivoiriens sur ce qu’il adviendrait des lauréats des concours dans la période susvisée. Malheureusement, plusieurs candidats ont fait fi de tous ces appels et ont même postulé. Si on s’en tient toujours à nos informateurs, le rejet des résultats des différents concours par les nouvelles autorités, ne signifie pas un abandon d’une catégorie d’Ivoiriens. Mais il s’agit de se conformer aux besoins en recrutement de nouveaux fonctionnaires. «Avant de recruter quelqu’un à la Fonction publique, il faut tenir compte des besoins et en tenir compte dans le budget de finances. Or, à l’état actuel des choses, le budget de l’Etat n’a pas été constitué, le gouvernement n’a encore rien exprimé en termes de besoins», ajoute un de nos interlocuteurs.

Honoré Kouassi

LIENS PROMOTIONNELS