Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Société

Moqueries dans les marchés , Cheikh Fofana interpelle les musulmanes
Publié le lundi 6 juin 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


S’ils continuent de féliciter les fidèles pour leur retenue d’hier devant les tueries d’imams et les mosquées incendiées, les guides mu­sul­mans reprochent aujourd’hui des excès à certains membres de leur communauté. Il est surtout reproché à des femmes de narguer à longueur de journée des partisanes de Laurent Gbagbo, dans les marchés. Ce comportement dénoncé depuis des semaines dans les mosquées a encore été fustigé, ce week-end, par le président du Conseil supérieur des imams(Cosim). C’était à l’occasion d’un séminaire qui s’est tenu, samedi et dimanche, à la Riviera Palmeraie sur la contribution de la communauté musulmane à la réconciliation nationale. Cheikh Boikary Fofana a appelé les musulmans à éviter tout acte de vengeance et à s’en remettre uniquement à Dieu pour les sévices qu’ils ont pu subir. Mieux, il leur recommande d’être les premiers à aller vers ceux qui, hier, étaient de potentiels bourreaux pour eux. L’imam d’Aghien a par ailleurs prôné l’unité au sein de sa communauté. En d’autres termes, la réconciliation doit d’abord commencer entre musulmans, et cela, par la fin de toutes les querelles internes. La participation de la quasi-totalité des associations et des Ong islamiques à ces assises a donné le ton de cette cohésion recherchée. A l’ouverture, le Dr Fadiga Moussa, président de l’Association des musulmans sunnites de Côte d’Ivoire(Amsci),a insisté sur l’importance de ce séminaire qui va contribuer à ses yeux à la pérennisation de la stabilité en Côte d’Ivoire. L’imam Bakary Chérif du Front de l’Oumat islamique, Koné Daoud du Haut-conseil de l’imamat, et bien d’autres dignitaires ont pris part aux travaux. Les résolutions seront soumises sous forme de propositions à la Commission dialogue, vérité et réconciliation présidée par Charles Konan Banny.

Cissé Sindou

LIENS PROMOTIONNELS