Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Économie

Relance de l’économie nationale : Les multinationales françaises aux portes d’Abidjan
Publié le mardi 7 juin 2011   |  Le Mandat




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La Côte d’Ivoire est désormais sur la droite ligne de la relance de l’économie depuis la prise du pouvoir par Président Alassane Ouattara.

La Côte d’Ivoire pourra certainement devenir un pays émergent d’ici 2020, selon les promesses du Chef de l’Etat. Seuls les bosseurs auront désormais leur place dans le développement de la vitrine de la Sous-Région. Après le séjour du Président de la République française, Nicolas Sarkozy en Côte d’Ivoire pour l’investiture du Président Ouattara, nombreuses sont les entreprises françaises qui ne désignent pas sur les moyens pour tenter de décrocher de juteux contrats avec l’Etat ivoirien. On se souvient de l’audience accordée par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, à Olivier Bouygues, avec
qui d’importantes questions ont été évoquées. Vincent Bolloré, du groupe éponyme, a quant à lui effectué une visite en Côte d’Ivoire pour renforcer son soutien au régime actuel et s’assurer de la conservation de la gestion du Terminal à conteneurs du Port Autonome d’Abidjan qui constitue, pour son groupe, l’une de ses plus grosses affaires. En ce qui concerne l’entreprise CFAO, elle serait bien partie pour décrocher un contrat de renouvellement du parc automobile de l’Etat ivoirien. Au niveau pétrolier, Total devrait incessamment reprendre l’exploitation du bloc CI 100, frontalier avec
le Ghana, et dont l’exploration a été perturbée en raison de la crise postélectorale. Enfin, s’agissant du volet énergétique, le prochain appel d’offres pour le projet d’extension de la Centrale d’Azito à Abidjan devrait voir postuler l’entreprise Alstom. A n’en point douter, la prochaine visite le 15 juillet du Premier ministre français, François Fillon, participera à faciliter l’octroi de marchés et contrats aux entreprises françaises présentes en terre ivoirienne. La relance économique est amorcée et les « dinosaures » de l’économie française n’ont guère l’intention de se voir passer sous le nez, ces opportunités d’investissements. Dans le cadre de la coopération et des Accords de défense entre la Côte d’Ivoire et la France, le ministre de la Défense française, Alain Jupé est également annoncé dans les prochains jours à Abidjan.

Benjamin Soro

LIENS PROMOTIONNELS