Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

A son audience avec le Premier ministre / Young J. Choi : ‘’Il faut maintenir la présence de l’Onuci jusqu’après les législatives’’
Publié le jeudi 9 juin 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Mission
© ONUCI par DR
Mission de maintien de la paix : le chef de l`Onuci, Choi Young Jin à Gagnoa
Photo: le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies à Gagnoa, au lendemain d`une manifestation violente


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Une journée plutôt chargée pour le Premier ministre Guillaume Soro qui a reçu successivement hier mercredi 8 juin 2011 à la Primature au Plateau, l’ambassadeur de la République d’Afrique du Sud, Mme Ntombizodwa Lallie, le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Youssouf Bakayoko, Young J. Choi et le nouveau gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao), Koné Tiémoko. A la sortie de l’audience qui lui a été accordée, Young J. Choi a dévoilé à la presse les quatre points essentiels qui ont constitué le menu de leur entretien. Notamment la sécurité des biens et des personnes, la réconciliation nationale, les élections législatives qui devraient, a-t-il espéré, se tenir avant la fin de l’année 2011et bien entendu la relance économique sans laquelle la vie sociale est quasi impossible. Se félicitant de la fin de la crise, le patron de l’Onuci a déclaré que son organisation est prête à accompagner le gouvernement dans le cadre de la reconstruction de la Côte d’Ivoire et à soutenir le peuple ivoirien. L’Onuci est prête à accompagner le gouvernement ivoirien et à soutenir le peuple ivoirien. « L’Onuci est prête à accompagner le gouvernement ivoirien et à soutenir son peuple (…) La communauté internationale et le Conseil de sécurité (NDLR : de l’ONU) sont conscients qu’il faut maintenir la présence de l’Onuci jusqu’après les élections législatives. C’est dans ce sens que nous allons travailler », a-t-il déclaré. Quant à S.E. Mme Ntombizodwa Lallie, elle a félicité le Premier ministre Guillaume Soro et a exprimé la disponibilité de la République d’Afrique du Sud à travailler avec la Côte d’Ivoire. Si Youssouf Bakayoko s’est refusé à la presse, Koné Tiémoko, le nouveau gouverneur de la Bceao, a pour sa part affirmé à la sortie de l’audience, qu’il était venu saluer le premier ministre Guillaume Soro dont il fut naguère le directeur de cabinet. « J’ai été l’un des plus proches collaborateurs du Premier ministre, il y a quelque temps. J’ai été le directeur de son cabinet. Et après ma nomination dans les fonctions de gouverneur, il faut bien évidemment venir saluer le Premier ministre », a-t-il confié. Il a rassuré à niveau le Président Alassane Ouattara quant à la réussite de la mission à lui confiée à la tête de la plus haute institution financière de l’Afrique de l’Ouest.

David Yala

LIENS PROMOTIONNELS