Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS



Comment

Dernières dépêches



Politique

Salubrité Urbaine : Anne Ouloto affronte les ordures d’Abidjan
Publié le mardi 14 juin 2011   |  L'expression


2è
© Abidjan.net par Prisca
2è tour de la présidentielle 2010: Le porte-parole principal du candidat du RHDP, Albert Mabri Toikeusse face à la presse
Mercredi 17 novembre 2010. Abidjan. Maison du RHDP à Cocody Ste-Marie. Le porte-parole principal du candidat Alassane Ouattara, Albert Mabri Toikeusse anime une conférence de presse, entouré de son équipe composée de Maurice Kakou Guikahué, Joël N’Guessan et Mme Anne Ouloto (photo)


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


La ministre de la salubrité urbaine Anne Ouloto a visité le jeudi dernier les centres de groupage des ordures et a eu des séances de travail avec les responsables des différentes structures intervenant dans son ministère.

Elle est désormais chargée de la Salubrité urbaine. Et à ce titre, la ministre Anne Ouloto a visité le 8 juin les sites de groupage des ordures de la ville d’Abidjan. Anne Ouloto a visité les sites Du Point tracteur d’Adjamé) au marché de Treichville en passant par les sites de groupage d’Abobo- Mahou (Abobo), rond-point de la Mairie d’Abobo), Abobo Anador, Attécoubé, la première responsable de ce département s’est davantage imprégnée des réalités de la gestion des ordures. Elle a également pu apprécier de visu les actions prioritaires à engager au niveau des centres de groupage pour renforcer l’efficacité de l’Opération Ville Propre. Selon des sources proches du ministère, la première responsable de ce département a donné un avertissement à l’opérateur chargé de la gestion des ordures à Treichville dont les installations et le traitement des ordures laissaient à désirer. La ministre a ensuite eu une séance de travail en fin de matinée avec le gouverneur du District, Robert Beugré Mambé au Plateau. Là, aux dires de notre source, les deux personnalités ont évoqué les dossiers en cours (Opération ville propre, financement, enlèvement et revalorisation des ordures, organisation et formation des acteurs du secteur). Mme Ouloto s’est engagée à prendre «toutes les dispositions pour optimiser les capacités et les potentialités des acteurs qui interviennent dans le secteur». Selon des sources proches de l’Union des villes et communes de Côte d’Ivoire (Uvicoci), la ministre a rendu visite le lendemain (9 juin, Ndlr) au président de l’Uvicoci), le maire François Amichia qui a apprécié à sa juste valeur cette « démarche fraternelle ». Le patron des villes et communes de Côte d’Ivoire s’est réjoui de la volonté du président de la République de faire de nos villes des cités propres avec une qualité de vie meilleure. Une séance de travail avec l’UVICOCI est prévue dans les prochains jours pour évoquer toutes les questions liées au secteur. Dans l’après midi du 9 juin, la titulaire du ministère de la salubrité urbaine s’est rendue respectivement au siège de l’Agence nationale de la Salubrité Urbaine (Anasur) et au Fonds de financement des programmes de la Salubrité urbaine (FFPSU) où elle a échangé avec les responsables de ces intuitions sur les atouts et les difficultés de la gestion technique et du financement de la salubrité urbaine. Selon des sources concordantes, des actions en appui à ‘’l’Opération Ville Propre’’, sont en préparation pour relever le défi de l’amélioration du cadre de vie des ivoiriens. Il S’agit notamment de l’Education et de la sensibilisation qui interviendront dans cadre du changement de comportement.

Touré Yelly

LIENS PROMOTIONNELS