Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Pour des salaires impayés et les difficultés de la société : Ouattara au secours des agents de la Nouvelle Air Ivoire
Publié le samedi 25 juin 2011   |  Le Patriote


Transport
© Autre presse par DR
Transport aérien : Air Ivoire de nouveau opérationnel


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Une visite inattendue mais pleine de réconfort. Hier, alors qu`ils poursuivaient leur grève de la faim, les travailleurs de la société Nouvelle Air Ivoire, qui sont sans salaire depuis cinq mois, ont reçu la visite inopinée du Chef de l`Etat. C`était aux environs de 13h. En quittant le Palais présidentiel du Plateau pour sa résidence à Cocody-Riviera Golf, le président Ouattara a fait immobiliser son véhicule de commandement au niveau de la place de la République où un attroupement d`hommes et de femmes assis à même le sol, titillait les regards. Humblement, il s`est dirigé vers ces employés de la compagnie aérienne Nouvelle Air Ivoire, clouée au sol depuis plusieurs semaines. En proie à de sérieuses difficultés financières, elle peine à honorer ses engagements auprès de ses agents, qui n`ont pas été payés depuis cinq mois. Présidente du collectif des travailleurs de cette entreprise, Mme Soumaré a remis au président Alassane Ouattara, un mémorandum sur la situation de la Nouvelle Air Ivoire et de ses travailleurs. Elle lui a aussi fait savoir qu`elle et ses collègues étaient au bord de l`asphyxie, incapables de joindre de les deux bouts à plus forte raison subvenir aux charges de leurs familles. Pis, ils sont au bord du chômage car la société est en voie de liquidation. Le Chef de l`Etat a promis se pencher sur le dossier. Et, séance tenante, il s`est engagé à transmettre le dossier aux autorités compétentes. Le chef de l’Etat a aussi promis que quelques mois d`arriérés de salaires seront épongés, histoire de permettre à ces hommes et ces femmes de souffler un peu. Toute chose qui a apporté du baume au cœur de ces grévistes. Ces derniers n’ont pas manqué de scander le nom du Président de la république pour sa promptitude.

Y.S

LIENS PROMOTIONNELS