Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Comment

Dernières dépêches



Sport

Copa America / Argentine et Brésil éliminés aux tirs au but : Les dieux du football lâchent les artistes
Publié le mardi 19 juillet 2011   |  Le Nouveau Réveil




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

L`Argentin Léo Messi et les artistes brésiliens dont Neymar, Pato, Elano...ne joueront pas la finale de la Copa America, édition 2011. Leurs équipes ont été, à la surprise générale, boutées hors compétition le week-end dernier. En effet, au terme du dernier match comptant pour les quarts de finale de la Copa America, le Venezuela a surpris (2-1) le Chili à San Juan. Victoire qui lui offre sa première demi finale sud-américaine de son histoire. Il y rencontrera le Paraguay, qui a triomphé du Brésil à La Plata aux tirs au but, après 120 minutes émotionnellement fortes mais scellées par un nul blanc (0-0). Les Guarani retrouvent le dernier carré continental après 22 ans d`absence. Les dieux du football sont tombés sur leur tête. C`est le lieu de le dire au terme des quarts de finale de la Copa America. Si l`on part du principe qu`une séance de tirs au but est de la loterie, alors on peut affirmer que l`équipe de Mano Menezes n`avait pas le bon numéro. Car rien ne peut expliquer que Elano, André Santos et Fred aient pu rater lamentablement le cadre. Comble de malchance, les tireurs brésiliens sont aussi tombés sur le gardien paraguayen Justo Villar en état de grâce et impérial face à Thiago Silva. Pas si nul tout de même, le Paraguay est en demi-finale alors qu`il n`a remporté aucun des quatre matches disputés depuis le début de la compétition. En comptabilisant les différentes éditions de la Copa América à compter de l`édition du Venezuela en 2007, Les Paraguayens ont disputé six rencontres sans succès. Résultat qui ne les empêche pas d`atteindre le dernier carré pour la première fois depuis 1989. Sa performance est d`autant plus surprenante qu`il y est parvenu à la faveur d`une victoire sur une équipe qu`il n`avait jamais battue dans la compétition continentale. Sur les neuf chocs contre le Chili, les protégés du président Hugo Chavez en avaient perdu sept, les deux autres se soldant par un match nul. Insolite est le cas du Chili qui n`a toujours pas réussi à remporter un match de Copa América le 17 juillet qui devient ainsi une date fatidique de son histoire sportive. Il cumule désormais trois défaites et deux matches nuls. Au chapitre de la production individuelle de joueur, le défenseur central de 27 ans Gabriel Cichero (Venezuela) a joué un rôle clé dans le succès historique de la sélection sportivement appelée Vinotinto face au Chili. Non content de signer le deuxième but sur un ballon relâché par Claudio Bravo, le défenseur chilien, Cichero a suppléé à deux reprises son portier sur la ligne de but.Comme chef-d`œuvre, le but de Humberto Suazo dans le choc Chili - Venezuela, Humberto Suazo (69`). Alors que le Venezuela menait déjà au score, Gary Medel a effectué une touche très rapide dans le couloir droit chilien qui serait à l`origine du but égalisateur. A la réception du ballon, Mauricio Isla s`est empressé de servir Alexis Sánchez, dont le centre a été contrôlé par un Suazo très prompt à frapper en pivot du droit. Le but n`aura pas permis d`éviter la défaite chilienne, mais cela n`entame en rien sa beauté. "Nous avons joué un match complètement différent de celui que nous avions prévu. Ce serait formidable de pouvoir dire qu`on voulait que ça se passe comme ça, mais ce serait surtout faux. On a tout donné, Justo Villar a été énorme, mais surtout on a eu une chance monumentale !" - Gerardo Martino, sélectionneur du Paraguay. Pour la suite de la compétition, l`Uruguay conduit par l`étincelant Diego Forlan, meilleur joueur du dernier mondial en Afrique du Sud, devient le favori suite à l`élimination de l`Argentine et du Brésil. C`est pourquoi, les demi-finales offrent un plateau de choix au public sportif d`Amérique du Sud : Pérou - Uruguay, demain mercredi au stade de La Plata à 3h du matin Gmt ; et Paraguay - Venezuela , jeudi sur le terrain de Mendoza à la même heure.
Marc Koffi

LIENS PROMOTIONNELS