Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Cissé Bacongo (ministre de l`Enseignement supérieur) : “Après 16 ans à l’Université, 5000 étudiants fescistes n’ont pas eu la maîtrise”
Publié le mercredi 20 juillet 2011   |  Le Nouveau Réveil


Enseignement
© Ministères par DR
Enseignement supérieur: le Ministre Cissé Ibrahima suit les travaux de réhabilitation de l`université de Cocody
Lundi 18 juillet 2011. Le Ministre de l`Enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique, Cissé Ibrahima et son Cabinet vont s`enquérir de l`évolution de la première étape de la réhabilitation de l`université de Cocody


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Si vous voulez mon avis, je suis contre la dissolution de la Fesci. Je suis juriste et je ne peux accepter qu`on dissolve cette organisation. Nous sommes dans un pays où il y a la liberté d`association. Cependant, on ne peut écarter le fait que la Fesci s`est comportée de la sorte, parce qu`elle a pu bénéficier des financements de l`Etat (ndlr, sous Laurent Gbagbo). Mais elle va redevenir une organisation normale", a confié, au patronat, hier au Plateau, le ministre de l`Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Cissé Bacongo. Qui a aussi révélé que "plus de 5000 étudiants membres de la Fesci ont passé près de 16 ans à l`université de Cocody sans être parvenus à obtenir la maîtrise dans leurs filières respectives. Les recherches continuent et elles nous permettront d`avoir davantage d`informations sur ces pratiques dans les universités." Cissé Bacongo a également fait part de ses projets au secteur privé. Il s`agit notamment au niveau des actions, de l`organisation d`un séminaire sur le management des universités et des grandes écoles du 22 au 23 juillet 2011 à Abidjan-Cocody ; et de la recherche, de la création d`un fonds de la recherche scientifique, de la valorisation des produits de la recherche. Il a insisté sur l`importance de la recherche scientifique pour booster les activités industrielles…Aussi, a-t-il notifié la bonne collaboration entre le gouvernement et le privé qui a permis l`assainissement des filières enseignées dans les grandes écoles et la mise en place (prochaine) de la réforme Lmd (Licence, Maîtrise, Doctorat). Sans omettre les facilités fiscales pour les entreprises dans le cadre de la promotion de la recherche scientifique et de ses produits. La Confédération générale des entreprises de Côte d`Ivoire, par la voix de son président, Jean Kacou Diagou, a salué certaines actions du ministre dont "la pacification de l`université, le classement des universités privées"… Le secteur privé s`est dit en phase avec Cissé Bacongo.

P.T.

LIENS PROMOTIONNELS