Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

L`UE annonce cinq programmes d`aide en faveur de la Côte d`Ivoire
Publié le mercredi 20 juillet 2011   |  AFP


Coopération
© Présidence par Aristide
Coopération : Le Président Alassane Ouattara reçoit l`Ambassadeur de l`Union Européenne, SEM. Thierry de Saint-Maurice
Lundi 21 mars 2011. Abidjan. Photo: Le Président Alassane Ouattara a reçu SEM Thierry de Saint Maurice, Ambassadeur de l`Union Européenne


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


BRUXELLES - L`Union européenne a annoncé mercredi le lancement de cinq programmes en faveur de "la relance économique et de la réconciliation nationale" en Côte d`Ivoire, au coût de 125 millions d`euros.

Plus de la moitié des fonds --70 millions d`euros-- iront au secteur des transports routiers, permettant de réhabiliter un axe très important reliant la Côte d`Ivoire à son voisin le Ghana, a indiqué la Commission européenne dans un communiqué.

Quelque 25 millions d`euros seront consacrés à l`amélioration de centres de formation professionnelle, en vue de favoriser l`insertion des jeunes au marché du travail.

Quinze millions d`euros financeront une amélioration de l`accès de la population aux soins de base et notamment aux médicaments.

Le perfectionnement de l`appareil statistique du gouvernement ivoirien pour ses budgets (11 millions d`euros) et un programme de soutien aux femmes et aux jeunes (quatre millions d`euros), se partagent le solde de ces aides financées par le 10e Fonds européen de développement (FED).

Ces programmes "répondent aux priorités définies par le autorités ivoiriennes", a affirmé dans le communiqué le commissaire européen chargé du Développement, Andris Piebalgs.

Il a rappelé que lors d`une visite à Abidjan le 6 mai dernier, il s`était engagé auprès du président ivoirien Alassane Ouattara à ce que l`UE reste "un partenaire de premier plan pour soutenir les efforts de relance économique et de réconciliation nationale engagés par les autorités ivoiriennes".

La Côte d`Ivoire sort à peine d`un conflit ayant fait près de 3.000 morts, déclenché suite au refus de Laurent Gbagbo de reconnaître sa défaite à l`élection présidentielle de novembre 2010 face à Alassane Ouattara, investi chef de l`Etat le 21 mai.

LIENS PROMOTIONNELS