Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Financement de la salubrité urbaine : Le prélèvement d`impôts préconisé
Publié le jeudi 21 juillet 2011   |  Le Patriote




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La tâche s'annonce difficile. Pour atteindre l'objectif zéros déchets ménagers en Côte d'Ivoire, le ministère de la salubrité urbaine devra réunir chaque année 96,7 milliards F CFA. Comment collecter une somme pareille en ces temps de vache maigre pour l'économie ivoirienne ? A cette question épineuse, le séminaire organisé du 14 au 16 juillet 2011, à Grand-Bassam par le ministère de la Salubrité urbaine a donné des pistes de solutions. Dans son rapport final, le séminaire a recommandé le financement de la lutte contre l'insalubrité par le prélèvement d'impôt, de l'écotaxe et d'une redéfinition du cadre organique du FFPASU (fonds de financement des programmes de la salubrité urbaine). Par ailleurs, dans le cadre d'une actualisation du projet de Plan National de la Salubrité Urbaine (PNSU), le séminaire a recommandé la création d'unité de traitement et de valorisation des déchets solides urbains. En effet, la gestion des ordures en Côte d'Ivoire a été jusque là confiée à des acteurs qui n'avaient pas toutes les compétences requises. Ces recommandations, a promis la Mme Anne Désirée Ouloto, ne seront pas rangées au placard. « Le PNSU sera désormais notre boussole. Nous l'exécuterons avec tous les acteurs », a-t-elle rassuré, non sans féliciter les maires pour leur participation à la rencontre.
Notons que ce séminaire avait pour thème, « cadre et stratégie des gestions de la salubrité urbaine en Côte d'Ivoire : Enjeux et perspectives ».
Dao Maïmouna

LIENS PROMOTIONNELS