Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Côte d`Ivoire : le CICR a visité Laurent Gbagbo et d`autres personnes privées de liberté
Publié le vendredi 22 juillet 2011   |  CICR


Annan,
© Getty Images
Annan, Tutu et Robinson rendent visite à Gbagbo à Korhogo
Les membres du groupe dit des Elders (Anciens) Kofi Annan, Desmond Tutu et Mary Robinson, sont arrivés lundi matin à Korhogo, dans le nord de la Côte d`Ivoire, pour rencontrer le président ivoirien déchu Laurent Gbagbo, placé en résidence surveillée


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Genève / Abidjan (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) vient de terminer une série de visites à un groupe de personnes détenues ou sous résidence surveillée, parmi lesquelles figure l'ancien Président de la République de Côte d'Ivoire, Laurent Gbagbo. Les visites ont eu lieu du 18 au 21 juillet à Bouna, Boundiali, Katiola, Korhogo et Odienné, dans le nord du pays.

« L'accès à toutes les personnes arrêtées en lien avec la crise post-électorale a été toujours une priorité pour le CICR. Avec l'accord du gouvernement ivoirien, ces visites ont été conduites conformément aux modalités habituelles du CICR qui prévoient notamment la possibilité de s’entretenir sans témoin avec les détenus », explique Dominique Liengme, cheffe de la délégation du CICR à Abidjan. « Nous continuerons de visiter régulièrement les personnes privées de liberté dans tous les lieux de détention provisoires et permanents du pays afin de s’assurer qu’elles sont traitées avec humanité. »

Depuis 1998, les délégués du CICR visitent régulièrement les personnes détenues en Côte d'Ivoire afin d'évaluer leurs conditions de détention. Les observations, recommandations et préoccupations du CICR sont ensuite traitées de manière confidentielle avec les autorités détentrices pour s'assurer que les détenus sont traités correctement. Le CICR facilite également l'échange de nouvelles familiales entre les détenus et leurs proches et, si nécessaire, distribue aux détenus des articles médicaux et d’autres biens de première nécessité.

Depuis le début de l'année 2011, le CICR a effectué une centaine de visites dans 60 lieux de détention provisoires et permanents sur l’ensemble du territoire ivoirien. Au cours de ces visites, plus de 500 détenus ont été, ou sont toujours, suivis de manière individuelle.

LIENS PROMOTIONNELS