Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Une leçon d’humilité
Publié le lundi 1 aot 2011   |  Nord-Sud




Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Ce n’était pas une hallucination. Mais bien Alassane Ouattara tenant lui-même son parapluie à la descente de l’échelle de coupée et en rendant les honneurs militaires. Le président de la République nous a donné de voir cette image, samedi, à l’aéroport Félix Houphouet-Boigny à son retour des Etats Unis. Une image forte. Qui n’est pas passé inaperçue. Parce qu’elle tranche radicalement avec ce que nous avions l’habitude de voir. Ici, le ‘’grand chef’’, c’est celui dont on tire le siège avant qu’il ne s’assoie. C’est celui dont on porte les documents. C’est encore l’homme dont on tient les téléphones portables. Bref, c’est celui pour qui on fait tout. Et, qui ne tiendrait jamais lui-même son parapluie au-dessus de sa tête sous aucun prétexte. Le pouvoir avait fini par être mystifié. Même Laurent Gbagbo qui a fait croire qu’il voulait briser la glace n’a fait que l’entretenir. L’ostentation a gagné les ministres et les autres collaborateurs du président. Il n’y a qu’à faire un tour à un conseil des ministres. Ceux qui portent eux-mêmes leurs documents, qui tiennent leurs téléphones portables se comptent sur le bout des doigts. A tel point que nous le relevions, le jeudi 21 juillet dernier, dans les coulisses du conseil des ministres qui a eu lieu, la veille, à Yamoussoukro. Alassane Ouattara vient de donner une grande leçon d’humilité. Digne d’une école de spiritualité. Tout le monde ne peut pas être président. Mais ce dernier ne doit pas croire qu’il est supérieur à ses subalternes. Porter ses documents, tenir son mobile ou son parapluie dans la mesure du possible ne le dégrade en rien. Mais rappelle à ses administrés qu’ils ont élu un être humain comme eux. Par conséquent, quelqu’un qui peut comprendre leurs difficultés et y apporter des solutions. Le président a donné la leçon. Les ministres, directeurs, etc, doivent soigner leur orgueil. Sinon, on sait quel qualificatif leur donner.
Bamba K. Inza

LIENS PROMOTIONNELS






Autres articles

  • Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), Brou Aka Pascal limogé - Nord-Sud - 1/8/2011
  • Le sens de la responsabilité - Nord-Sud - 1/8/2011
  • Les explications du ministre de la Communication - Nord-Sud - 1/8/2011
  • Fanny Yacouba, nouveau maire de Kaniasso - Nord-Sud - 1/8/2011
  • KKB marque le terrain - Nord-Sud - 1/8/2011
  • Le jeûne débute ce lundi - Nord-Sud - 1/8/2011
  • Touré Mamadou au palais - Nord-Sud - 1/8/2011