Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Économie
Article


Comment

Dernières dépêches



Économie

Sociétés d`Etat, Alassane Ouattara harmonise les salaires et indemnités : 4,3 millions Fcfa pour les Dg et 3,3 millions pour les Pca
Publié le mardi 2 aot 2011   |  Le Nouveau Réveil


Elections
© Partis Politiques par Emma
Elections : Alassane Dramane Ouattara au domicile de Henri Konan Bédié
Lundi 02 Aout 2010. Résidence du président du PDCI. ADO rencontre Bédié.


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les directeurs généraux et les présidents de Conseil d'administration des sociétés d'Etat ne pourront plus s'octroyer des salaires et avantages exorbitants, deux, trois ou quatre fois supérieurs aux indemnités des membres du gouvernement. Comme ce fut le cas sous le régime Gbagbo. Désormais, tous les Dg et Pca bénéficient d'une grille de salaires harmonisée. C'est l'une des premières grandes mesures arrêtées par le nouveau chef de l'Etat ivoirien.

Le Premier ministre, chef du gouvernement, a signé, il y a quelques semaines, un arrêté et une note de service qui ont été ventilés dans toutes les directions des sociétés d'Etat. Au terme de cette décision, qui détermine les nouveaux salaires et avantages des nouveaux Dg et Pca, l'on peut relever que désormais tous les présidents de Conseil d'administration des sociétés d'Etat auront droit à des allocations et indemnités cumulées de 3,3 millions de Fcfa qui se déclinent comme suit : allocation mensuelle 2 millions Fcfa, indemnité 300.000f, dotation carburant 500.000f et 500.000f pour les frais de domesticité. Quant aux Directeurs généraux, leurs indemnités et salaire cumulés se situent à 4,4 millions de Fcfa. Dont 3 millions d'allocation mensuelle, 300.000f d'indemnité, 500.000f de dotation en carburant et 500.000f au titre des frais de domesticité. Des dispositions nouvelles s'appliquent à
tous les Pca et Dg des sociétés d'Etat sans discrimination de taille ou d'importance.

En clair, pour le président de la République, ce n'est pas parce qu'un cadre a été désigné pour diriger une société appartenant à l'Etat qui brasse des milliards comme le Port autonome d'Abidjan ou la Sir que le Dg ou le Pca peut s'octroyer un salaire et des indemnités de fonction démentielle, sans commune mesure avec le traitement général des fonctionnaires ou agents de l'Etat. Finie donc l'époque où un Pca ou un Dg pouvait s'octroyer 17 millions de Fcfa de salaire. Désormais, tout est harmonisé, et gare à celui qui sera pris la bouche pleine d'arachides.

Akwaba Saint-Clair

LIENS PROMOTIONNELS