Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Sport
Article


Comment

Dernières dépêches



Sport

Encadré/ La Conférence veut saisir Jacques Anouma
Publié le mardi 2 aot 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Football
© Abidjan.net par Prisca
Football - Le président de la FIF, Jacques Anouma présente le nouveau coach de l`équipe nationale, Jean Marc Mobilo
Jeudi 17 février 2011. Abidjan. Siège de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Treichville. Le président Jacques Anouma présente le nouveau Directeur technique national, Jean Marc Mobilo, qui remplace Yéo Martial


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Les membres de la Conférence des présidents de clubs de Côte d’Ivoire se sont concertés hier lundi 01er août 2011, au siège de la FIF à Treichville. Face à la presse, la Conférence par la voix de son porte-parole, Abi Richmond s’est d’abord réjouis de la candidature
de Salif Bictogo avant de s’insurger contre un fait, qu’elle qualifie d’éthique et de moral. Pour la Conférence, il n’est pas question que des membres de l’actuel comité exécutif de la FIF piloté par Jacques Anouma soient sur la liste des autres candidats. «Nous allons saisir par écrit le président Jacques Anouma sur la question.

Nous les membres de la Conférence, membres de la Ligue professionnelle de football, nous avons déposé notre démission. Il faut que les autres en fassent de même», insiste Abi Richmond.

Présent cette fois-ci aux côtés de ses pairs, Me Roger Ouégnin a noté aussi que, les textes ne prévoient pas la démission des membres de la FIF qui seraient sur une quelconque liste, mais pour toujours une question d’éthique et de morale, il est important que cela soit fait. Répondant aux questions des journalistes, le président de l’Asec Mimosas, a dit haut et fort, qu’il ne tire pas les ficelles à la présidence de la FIF. «Quand Jacques Anouma venait en 2002, il n’était pas connu au plan international. Je suis là et je ferai passer les présidents de clubs. Je suis membre de la FIF. Si j’arrive à tirer les ficelles à 18 membres du comité exécutif qui seront tous élus, c’est que je suis fort. Non, je ne tire pas les ficelles», a-t-il martelé.

Quant au candidat Salif Bictogo, il a s’est dit confiant et ne craint personne pour cette élection. Il dit pouvoir compter sur Dieu. Aux dernières nouvelles, les membres du Comité exécutif sortant, présents sur la liste du candidat Sidi Diallo, ont démissionné de leurs postes
pour être libre de battre campagne, comme le souhaite la Conférence des présidents de clubs.

Annoncia S

LIENS PROMOTIONNELS