Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Art et Culture
Article


Comment

Dernières dépêches



Art et Culture

Passation de charges hier à la RTI / Brou Aka Pascal, DG sortant : ‘’Je reste à l’entière disposition du Président de la République’’
Publié le mercredi 3 aot 2011   |  L'intelligent d'Abidjan


Passation
© Abidjan.net par Prisca
Passation des charges à la RTI : Brou Aka Pascal passe le flambeau au nouveau Directeur général, Aka Sayé Lazare
Mardi 2 aout 2011. Abidjan. Maison de la télévision, à Cocody. Cérémonie de passation des charges entre Brou Aka Pascal et le nouveau Directeur général, Aka Sayé Lazare


Vos outils
height=28

PARTAGEZ

La salle de conférence sise au 4è étage de la RTI, à Cocody, a été prise d’assaut hier mardi 2 août, par les médias nationaux et internationaux, pour suivre la passation de charges entre le DG sortant Brou Aka Pascal et Aka Sayé Lazare, DG rentrant. Le directeur de Cabinet du ministre de la Communication, Anouma K. Léandre, représentant Diakité Souleymane Coty, a fait savoir à Brou Aka Pascal qu’il «demeure toujours à la disposition de l’administration ivoirienne». Réitérant au Président Alassane Ouattara toute sa gratitude pour l’avoir nommé au poste de directeur général de la RTI «pendant une des périodes les plus dures» de l’histoire de la Côte d’Ivoire, Brou Aka Pascal a affirmé qu’il «reste à son entière disposition pour toute autre mission qu’il lui plaira» de lui confier. Avant de passer les documents dont il a eu la charge pendant quelques mois de mission, le DG sortant a fait le point des activités menées avant sa révocation. Il cite entre autres, la production d’un organigramme avec nomination des directeurs généraux adjoints de la radio et des services techniques, des directeurs, des chefs de département et des chefs de service ; le discours d’orientations générales ; l’élaboration d’un programme d’urgence pour le retour des activités de la RTI – à savoir la réhabilitation des studios et l’acquisition de matériels de production, de diffusion, de transport et de bureau.

Pour Brou Aka, les travaux de réhabilitation entamés dans la maison bleue sont très avancés. Aussi le budget évalué à cinq (5) milliards est-il en cours d’exécution par la réhabilitation des studios. Pour le redémarrage annoncé le 6 août prochain des programmes de la RTI, «nous avons dû avancer, en accord avec nos deux ministères de tutelle (Technique et Financière), la somme de 250 millions aux fournisseurs qui ont livré tout le matériel du Studio A. Nous insistons pour dire que cette avance va être remboursée à la RTI par la régie d’avance ouverte pour la gestion efficace et transparente de la subvention accordée».

Par ailleurs, il note différents travaux en cours ou attendus dont l’élaboration du manuel de procédures – qui bute cependant sur la configuration attendue de la RTI en termes de structuration et d’effectifs. Sur le volet audit des flux financiers prévu sur la période postélectorale de décembre 2010 à mai 2011, Brou Aka souligne que la lettre de mission et des auditeurs sont attendus. Il mentionne la mise en place d’un comité d’attribution des marchés pour plus de transparence et d’équité. C’est le même comité qui planchera sur les dossiers de sélections de quelques journalistes «qui devront aider la RTI à faire peau neuve à partir du 6 août». S’adressant à son successeur, à Aka Sayé Lazare : «Il vous faudra faire preuve de beaucoup de fraternité…

Vous devez agir en tenant compte de l’anticipation».
Aka Sayé Lazare, le nouveau directeur, a dit pour sa part mesurer le poids des responsabilités qui lui sont confiées. «Je prends l’engagement de porter haut le flambeau de notre RTI et d’en être le digne continuateur. Je tiens également à affirmer ma détermination à mettre un frein définitif aux dysfonctionnements observés dans la gestion quotidienne de cette entreprise…Je voudrais assurer mon prédécesseur de mon amitié sincère et de ma disponibilité pour qu’ensemble on relève de nouveaux défis», s’est prononcé Aka Sayé Lazare qui a convié ses agents au 6 août, pour les «changements indispensables à l’émergence d’une RTI nouvelle». L’inspecteur général en exercice au ministère de la Communication, Koffi Kouman Alexis a invité les uns et les autres au travail. «Le résultat que nous attendons tous, c’est que la RTI devienne une maison de communication de référence. Faites en sorte que les résultats attendus soient des résultats probants», a encouragé Kouman Alexis.

Koné Saydoo



Passation des charges à la RTI : Brou Aka Pascal passe le flambeau au nouveau Directeur général, Aka Sayé Lazare
Publié le: 2/8/2011  |  TCI

LIENS PROMOTIONNELS