Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Audience du chef de l’Etat hier / Abdou Diouf à Ado : « La Francophonie est prête à soutenir votre pays»
Publié le vendredi 5 aot 2011   |  Le Democrate


Coopération:
© Abidjan.net par Prisca
Coopération: Le secrétaire général de l`Organisation internationale de la francophonie (OIF), Abdou Diouf à Abidjan
Mercredi 3 Aout 2011. Abidjan. Photo: le secrétaire général de l`Organisation internationale de la francophonie (OIF), SEM Abdou Diouf a été accueilli par le Ministre d`Etat Ahoussou Jeannot


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le secrétaire Général de l’Organisation internationale de la francophonie (Oif), Abdou Diouf, en visite d’amitié et de travail en Côte d’Ivoire depuis le mercredi 3 août dernier a rencontré hier jeudi 4 août dans la sallle du «Petit palais» du Palais présidentiel à Abidjan Plateau, le premier magistrat ivoirien. Cette rencontre qui a duré près d’une heure de temps a vu l’intervention des deux autorités. D’abord c’est le Président Alassane Ouattara qui s’est adressé à la presse. Il a dit être très honoré de la présence du secrétaire général de l’Oif à Abidjan. « Nous savons que l’Oif s’occupe non seulement de culture, de démocratie, de suivi des droits de l’homme, des questions politiques des questions d’éducation et d’autres domaines. Nous avons été très encouragés par vos prises de position quand la Côte d’Ivoire était en pleine crise. Et vous avez toujours exprimé votre point de vue en faveur des résultats du verdict et du vote des populations. La Côte d’Ivoire vous est reconnaissante » a indiqué le chef de l’Etat. Il a par ailleurs indiqué que c’est un plaisir particulier pour lui car l’ex-président du Sénégal a toujours été aux côtés des Ivoiriens. Pour Ado, depuis le président Senghor en passant par son hôte, le Sénégal a toujours eu de bonnes relations avec feu le Président Houphouët-Boigny. C’est ce qui lui a valu d’être le Parrain du Prix Houphouët-Boigny de l’Unesco pour la recherche et la paix. Aussi, le chef de l’Etat Ivoirien qui a dit être reconnaissant aux incessants soutiens d’Abdou Diouf depuis sa vie professionnelle, lui a demandé de continuer d’aider la Côte d’Ivoire au niveau de la Francophonie et de continuer de lui apporter ses conseils avisés. Quant au secrétaire général de l’Oif, il a déclaré avoir suivi avec admiration la manière dont le président Alassane Ouattara a géré le problème ivoirien avant, pendant et après les élections jusqu’à son installation en tant que président de la République. Au dire du Responsable de l’Oif, cela fait longtemps qu’il avait souhaité cette visite en Côte d’Ivoire qui est si cher à tout Sénégalais et cher au cœur de tout francophone. Parce que la Côte d’Ivoire est un important pays de la francophonie. « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour vous aider dans la gestion de cette situation poste crise. Qu’il s’agisse de problèmes de reconstruction, de réconciliation, de justice, de paix, de sécurité, qu’il s’agisse plus tard de problème de culture, d’éducation nous serons fortement à vos côtés » a-t-il promis. Il a fait savoir au chef de l’Etat qu’ils ont tous souffert de la crise. « Nous avons tous été des ivoiriens parmi les Ivoiriens pendant cette période douloureuse que votre pays a traversé » a confié Abou Diouf. L’envoyé de l’Oif pour qui Ado a eu des qualités telles que la maîtrise, le sang froid, un brin d’optimiste, la vision pendant la période de crise postélectorale a également demandé au Président Alassane Ouattara d’avoir à présent, non seulement d’avoir de la vision et de l’autorité, mais aussi le sens de l’écoute, de la décision opportune. Pour l’ex-président sénégalais, le Président Alassane a démontré qu’il est en charge des fonctions de chef de l’Etat de Côte d’Ivoire. « Alors nous sommes à la disposition du Gouvernement de Côte d’Ivoire » a rassuré le secrétaire général de l’Oif, avant d’ajouter que toutes le réseau de son institution à savoir l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, de luniversitaire de l’Auf, de l’Association internationale des maires francophones, de TV5 ou de l’Universitaire Senghor etc, tous sont prêts à soutenir la Côte d’Ivoire après la tenue des élections législatives. « Nous sommes sûrs que sous votre régime, nous ferons de grands pas dans la bonne direction » a précisé M. Diouf qui n’a pas tari d’éloge envers Ado quant au sang froid avec lequel le dirigeant ivoirien aborde et règle les problèmes.

B. Amon

LIENS PROMOTIONNELS