Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Drame à Abidjan : Trois jours de deuil décrétés, d`importantes mesures prises
Publié le samedi 6 aot 2011   |  Soir Info


Un
© Abidjan.net par Emma
Un autobus de la Sotra plonge dans la lagune : le Président Alassane Ouattara sur les lieux de l`accident
Vendredi 5 août 2011. Abidjan. Un autobus de la société de transport public abidjanais (Sotra) plonge dans la lagune avec ses passagers. Aussitôt informé, le chef de l`Etat, SEM Alassane Ouattara se rend sur les lieux et ordonne la mobilisation de tous les moyens disponibles. Le gouvernement met sur pied un comité de crise


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


Le Président de la République, Alassane Ouattara, a décrété, le vendredi 5 août 2011, un deuil national de trois jours, à compter du samedi 6 août 2011. Cela, à la suite de la noyade de l`autobus de la Sotra qui a fait une quarantaine de morts. « C`est avec une profonde émotion que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, a appris le grave accident de la circulation survenu ce vendredi matin dans la commune du Plateau, faisant de nombreuses victimes », indique le communiqué de la Présidence de la République qui nous est parvenu, ce même jour. Et de poursuivre en ces termes : « Le Président de la République présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes et assure leurs proches de toute sa compassion dans ces circonstances douloureuses. Aux blessés, il souhaite un prompt rétablissement ». Le Président de la République, relève ce communiqué, après s`être rendu sur les lieux du drame, a demandé au gouvernement de tout mettre en œuvre pour apporter l`appui nécessaire aux équipes de secours et faire jouer la solidarité nationale. Il a, par ailleurs, exigé une enquête, le plus rapidement possible, pour déterminer les causes de l`accident. Notons que dans une déclaration faite par le ministre d`Etat, ministre de l`Intérieur, Hamed Bakayoko, au journal de 20h sur Tci, ce vendredi, il a annoncé que des mesures ont été prises. Il a cité la prise en charge intégrale des frais d`hospitalisation et de traitement des blessés et la mise en place d`un numéro vert et d`une cellule de crise. Un soutien psychologique, a-t-il laissé entendre, sera apporté aux familles des victimes . La dizaine de survivants ont été conduits à la Pisam pour suivi médical.

Dominique FADEGNON

LIENS PROMOTIONNELS