Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Le gouvernement a adopté sa charte d`éthique, hier / Le Premier ministre Guillaume Soro : “C`est une invite à nous conformer aux principes et vertus qui structurent les hautes fonctions de l`Etat”
Publié le mercredi 10 aot 2011   |  Le Nouveau Réveil


L`Ecole
© Abidjan.net par Prisca
L`Ecole ivoirienne apres la crise: le premier ministre Guillaume Soro constate de visu l`état dans lequel se trouvent les établissements scolaires et universitaires abidjanais
Jeudi 23 juin 2011. Abidjan. Le premier ministre Guillaume Soro conduit une tournee dans les établissements scolaires et universitaires d`Abidjan, en compagnie des ministres Kandia Camara (Education nationale), Albert Flindé (Enseignement Technique et Formation Professionnelle) et Ibrahima Bacongo Cissé (Enseignement Supérieur et Recherche Scientifique)


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


En application des recommandations du Conseil des ministres du 03 août dernier qui a adopté la communication relative à l`organisation d`un séminaire essentiellement dédié à l`adoption d`une charte du gouvernement, les membres de l`équipe du Premier ministre Guillaume Soro se sont retrouvés dans la matinée d`hier mardi 09 août au Palais présidentiel au Plateau pour parapher le document mentionnant les valeurs cardinales inhérentes à la fonction ministérielle. Le séminaire a réuni tous les membres du gouvernement à l`exception du ministre des Eaux et forêts, Bouéka Nabo Clément, en mission. Il a été présidé par le chef de l`Etat Alassane Ouattara. Les travaux ont été conduits par son Premier ministre. La main droite levée et debout devant le président de la République, chacun des ministres, à la suite du chef du gouvernement lui-même, a dit ceci "Monsieur le Président de la République, je m`engage". Présentée en dix principaux points, la Charte signée hier engage en effet les ministres à proscrire les maux qui gangrènent l`Administration qui se résument en " la mal-gouvernance, la corruption, la course effrénée à l`enrichissement illicite, les trafics d`influence, l`abus des biens sociaux, le népotisme ". A l`ouverture du séminaire, Guillaume Soro a salué l`institution de ce genre de rencontres qui, selon lui, " permettent à l`équipe gouvernementale de se retrouver dans un cadre de réflexion et d`échanges moins solennel que celui des Conseils des ministres et de gouvernement. Et aussi sont l`occasion pour le Président de la République d`avoir un déjeuner de travail mensuel avec son gouvernement. En plus, ils renforcent la cohésion entre les membres du gouvernement et, partant, la synergie d`action nécessaire à l`efficacité de tout gouvernement. " La Charte paraphée hier, poursuit-il, doit placer le pays sur la voie du développement par l`adoption" d`une politique hardie de bonne gouvernance, soutenue par des mesures concrètes d`amélioration de la gestion publique." Selon toujours Guillaume Soro, elle " constitue une invitation aux ministres à se conformer davantage aux principes et vertus qui structurent les hautes fonctions de l`Etat, notamment, l`impartialité, la pondération, la dignité, l`humilité, la hauteur d`esprit, le respect des lois et des règlements, et le respect de l`éthique ". Après les propos introductifs du Premier ministre, le Secrétaire général du gouvernement a donné lecture du projet de la Charte d`éthique, puis la parole a été donnée aux ministres pour des échanges au terme desquels il y a eu une suspension de séance. Le chef du gouvernement a mis à profit cette trêve pour aller faire le point au président de la République, et éventuellement prendre ses instructions pour sa mouture finale. A leur retour dans la salle, les travaux ont repris avec notamment l`intervention du chef de l`Etat et la signature proprement dite de la Charte. Guillaume Soro a en outre souligné être persuadé que cette charte constituera "une base solide pour marquer la volonté du gouvernement à aller de l`avant dans la mise en place des institutions efficientes et crédibles, pour la consolidation de l`Etat de droit et de bonne gouvernance." Par ailleurs, il a indiqué que les séminaires du gouvernement auront deux formes. Les séminaires sur le programme de travail gouvernemental qui auront lieu tous les trois mois et auront pour objet la présentation par chaque ministre, de l`état de mise en œuvre de son plan sectoriel. Ils se dérouleront sur 3 demi-journées. Et les séminaires thématiques au cours desquels les membres du gouvernement se retrouveront pour débattre d`un thème donné et faire des propositions de solutions concrètes et dureront une demi-journée.
Paul Koffi

LIENS PROMOTIONNELS