Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Société
Article


Comment

Dernières dépêches



Société

Décoration de barons du RDR : Une famille réclame la décoration à titre posthume de leur père
Publié le vendredi 12 aot 2011   |  AIP




Vos outils
height=28

PARTAGEZ

Les enfants de feu Coulibaly Souleymane Sakrou se disent déçus du manque de reconnaissance du mérite de leur père, oublié lors de la décoration à titre posthume des cadres et membres influents disparus du RDR à l’occasion du 51ème anniversaire de l’Indépendance de la Côte d’ Ivoire, le 7 août.

Selon le fils du défunt député, leur père doit être rétribué pour son militantisme et son travail abattu au Rassemblement des républicains (RDR, parti dont est issu le Président Alassane Ouattara).

« Notre père a beaucoup fait pour le parti, reléguant même ses activités professionnelles et ses charges parentales au profit dur RDR », a signifié a l’AIP jeudi Coulibaly Sandona Adama, un des fils du défunt. Selon lui, à cause de la foi de leur défunt père pour le RDR la famille Sakrou a subi « des torts indescriptibles » sous les régimes précédents.

Coulibaly Souleymane Sakrou fût, dès 1994, à la naissance du RDR, l’un des cadres influents du parti et l’un des investigateurs de son rayonnement dans le nord de la Côte d’Ivoire, a indiqué son fils.

Ayant quitté le PDCI la même année pour le RDR en tant que député du chef-lieu de la région des Savanes, Coulibaly Souleymane Sakrou devient coordinateur du RDR. De par sa volonté et ses actes, il implante le parti dans toutes les localités et donne au RDR ses lettres de noblesses dans la région des Savanes, a témoigné Sandona Adama.

« La famille reste toutefois attachée à l’idéal du parti, en mémoire et à la volonté de notre défunt père et exprime son estime et sa confiance au Président de la République, Alassane Ouattara », a rassuré Coulibaly Sandona Adama qui dit garder l'espoir que M. Ouattara tout en œuvre pour que feu Souleymane Sakrou soit rétabli dans ses droits et soit reconnu pour le grand travail fourni et pour son mérite au RDR.

Dimanche lors de la commémoration de l’Indépendance, 65 personnalités issues du monde diplomatique, économique, militaire et politique ont été décorées. Parmi eux figurent quatre distingués à titre posthume, à savoir le premier secrétaire général du RDR, Djéni Kobina, l’ancien maire de Daloa, Frédéric Guédé Guina, Pr Samba Diarra et le colonel Adama Dosso.

(AIP)

nam/cmas

LIENS PROMOTIONNELS