Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Réforme de l’enseignement technique : Le gouvernement sollicite le patronat
Publié le vendredi 19 aot 2011   |  Notre Voie


Activités
© Ministères par DR
Activités gouvernementales : le Ministre Albert Flindé rencontre le patronat
Mercredi 17 août 2011. Abidjan. Siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), 21ème étage de l’immeuble Alpha 2000, Plateau. Le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, Flindé Albert défend le dossier de l’insertion professionnelle des jeunes auprès du patronat


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


L’adéquation formation-emploi a constitué le point nodal de la rencontre que le patronat a eue avec le ministre de l’enseignement technique et de la Formation professionnelle, Albert Flindé, le mercredi 17 aout dernier, au siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci). Il s’agit, plus particulièrement de conduire la réflexion pour que l’enseignement technique ne soit pas considéré comme le rebut de l’enseignement général.
A cet égard des pistes ont été dégagées par le patronat, représenté par le vice-président, Bernard N’doumi. Il s’agit, notamment, de la mise en œuvre de la réforme de l’enseignement technique dont le projet est depuis longtemps dans les tiroirs, de la réforme du Fonds de développement de la formation professionnelle (Fpfp), du renforcement des capacités des ressources humaines, du projet pour l’insertion des jeunes.
L/e ministre a promis d’étudier toutes ces préoccupations et de les prendre en compte dans son programme de travail. «Je suis venu vous dire que le gouvernement compte appuyer le partenariat secteur privé-secteur public. Notre rencontre est importante car l’Etat forme et met sur le marché des cadres que le privé utilise. Il nous faut savoir si la formation vous convient », a dit le ministre Flindé.
Un comité paritaire de 16 membres a été proposé pour mener la réflexion.

J-S L

LIENS PROMOTIONNELS