Accueil    Shopping    Sports    Business    News    Annonces    Cuisine    Nécrologie    Publicité
class=logo NEWS


Accueil
News
Politique
Article


Comment

Dernières dépêches



Politique

Côte d`Ivoire: Gbagbo inculpé, un "recul de l`Etat de droit" (avocat)
Publié le vendredi 19 aot 2011   |  AFP


Humanitaire
© Autre presse par DR
Humanitaire : Me Hervé Gouaméné, Président de l`APDH


Vos outils
height=28

PARTAGEZ


ABIDJAN - L`un des avocats de l`ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de son épouse Simone Gbagbo a dénoncé vendredi "un
recul considérable de l`Etat de droit" après l`inculpation du couple pour "crimes économiques" par la justice ivoirienne.

"C`est un recul considérable de l`Etat de droit en Côte d`Ivoire", a déclaré à l`AFP Me Hervé Gouaméné.
"Cette inculpation est prise en violation de la Constitution, des lois ivoiriennes et des droits de la défense. Laurent Gbagbo n`est pas un justiciable ordinaire au regard de la loi portant statut des anciens chefs d`Etat", a-t-il affirmé.

En tant qu`ancien président, M. Gbagbo devrait être jugé par la Haute cour de justice, a assuré l`avocat, promettant d`engager des recours contre la procédure en cours.

Le procureur d`Abidjan a annoncé jeudi l`inculpation pour "crimes économiques" de Laurent et Simone Gbagbo. Arrêtés le 11 avril après quatre mois de crise post-électorale, dont deux semaines de guerre, ils avaient été placés ensuite en résidence surveillée dans le nord du pays.

L`ex-président demeure dans une résidence à Korhogo (nord) et Mme Gbagbo devait quitter la sienne à Odienné (nord-ouest) pour rejoindre la prison de la ville.

LIENS PROMOTIONNELS